Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 08:32

En français, la place de l'adjectif par rapport au nom suit des règles (voir notre article en cliquant sur ce lien). Pour certains adjectifs, comme "prochain" ou "dernier", le sens peut cependant changer selon la place qu'il prend.

Les adjectifs "prochain" et "dernier" possèdent plusieurs sens (et pas seulement en fonction de la place) et l'interprétation nécessite de connaître ces différents sens. Nous définissons ici quelques situations qui pourront aider à mieux en comprendre l'usage.

 

  • Prochain

Le tableau ci-dessous récapitule les différences de sens selon la place de l'adjectif. Une partie des définitions est extraite du Dictionnaire Larousse.

Avant le nom

Après le nom

Cette structure est privilégiée, voire nécessaire, si le nom est précisé par un complément du nom, un adjectif possessif ou un nombre

 

- (1) le premier à se présenter, dans l'espace ou dans le temps

- (2) Qui est susceptible de remplacer dans l'avenir la personne ou la chose dont il est question dans le présent

- (3) Qualifie un événement qui arrivera dans un avenir relativement proche

 

 

- (4) Désigne la date ou la période qui est la première à survenir par rapport au moment où l'on parle

Dans ce cas, il ne peut pas être plus spécifié: pas d'adjectif possessif, pas de nombre.)

 

- (3) Qualifie un événement qui arrivera dans un avenir relativement proche

Exemples :

(1) La prochaine semaine du goût

La prochaine année (du cheval)

Les deux prochaines années

le prochain mardi

La prochaine fois

(2) ta prochaine copine, ta prochaine moto

(1) (2) (3) Le prochain anniversaire, ton prochain mariage

Exemples :

(4) La semaine prochaine

L’année prochaine

l'an prochain

mardi prochain

(3) un mariage prochain

La fois prochaine

 

 

  • Cas particuliers

- "prochain an*" n'est pas possible. L'idée de "se présenter dans l'espace ou dans le temps" impose une certaine continuité dans le temps, une durée, qui n'existe pas avec ce terme. Il faut utiliser à la place "prochaine année". Cette continuité dans le temps est parfois interprétée par l'idée d'une "suite" d'éléments qui se présentent les uns après les autres. On remarquera que l'on ne peut pas considérer les "ans" dans une suite: on ne dit pas "les ans se suivent*".

- le prochain mardi: un article est nécessaire lorsque l'adjectif précède un nom de jour. L'article défini précise qu'il s'agit d'un élément donné (ce mardi-là) et l'article indéfini d'un jour indéfini parmi les mardis à venir ("un prochain mardi")

- mardi prochain: pas d'article, on désigne ici le "mardi" qui est le premier à survenir

- Les deux prochains jours: l'ajout d'un nombre impose de mettre "prochain" avant le nom

- Pour des événements comme un mariage ou un anniversaire, utiliser l'adjectif "prochain" devant exprime l'idée que ce sera le suivant ou qu'il est proche dans le temps. Si on le place après, cela signifie que c'est un événement proche dans le temps.

- on ne peut pas placer "prochain" après un nom qui désigne une date ou une période lorsque l'on utilise un adjectif possessif (mon ton son...). On ne dit pas "ton année prochaine*" mais "ta prochaine année".

 

Il est important de noter que "prochain" se réfère au moment où le locuteur parle. Le mot "suivant" (après le nom) peut remplacer tous les sens de "prochain" - excepté l'idée de proximité dans le temps (proche) - lorsqu'il n'y a pas de référence au présent.


***

 

Prochain Arrêt: Oubli VII

  • Dernier

Le tableau ci-dessous récapitule les différences de sens selon la place de l'adjectif. Une partie des définitions est extraite du Dictionnaire Larousse.

Nous retrouvons ici un fonctionnement de l'adjectif "dernier" assez similaire à l'adjectif "prochain".

Avant le nom

Après le nom

Cette structure est privilégiée, voire nécessaire, si le nom est précisé par un complément du nom, un adjectif possessif ou un nombre

 

- (1) Qui vient après les autres par le rang ou le mérite ; après lequel il n'y a plus personne, plus rien (élément final)

- (2) Qui précède immédiatement ou qui est le plus proche de nous dans un temps révolu (élément précédent)

- (3) Se dit de ce qu'il y a de plus nouveau

- (4) Indique un degré extrême ; le plus haut, le plus grand

 

Dans ce cas, il ne peut pas être plus spécifié: pas d'adjectif possessif, pas de nombre.)

 

 

- (5) S'emploie après certains noms de temps pour désigner la date ou la période qui vient d'être passée, de s'écouler, d'avoir lieu

(L’élément précédent par rapport à maintenant)

 

 

Exemples:

(1) le dernier jour de la semaine, la dernière année d'étude, la dernière semaine de travail, la dernière fois, les deux dernières fois

le dernier mardi

ton dernier mardi

(2) durant la dernière heure, la dernière semaine, la dernière année

la dernière fois

(3) le dernier cri de ce qui se fait

(4) de la dernière importance

Exemples:

La semaine dernière (= la précédente)

L’année dernière (= la précédente)

la nuit dernière (= la précédente)

La fois dernière (= la précédente)

mardi dernier (= le précédent)

 

  • Cas particuliers

- "le dernier an*" n'est pas possible. L'idée de "qui vient après l'autre" impose à nouveau l'idée d'une suite. Il faut utiliser à la place "dernière année". Comme pour "prochain" on remarquera que l'on ne peut pas considérer les "ans" dans une suite: on ne dit pas "les ans se suivent*".

- le dernier mardi: un article est nécessaire lorsque l'adjectif précède un nom de jour. L'article défini précise qu'il s'agit d'un élément donné (ce mardi-là) et l'article indéfini d'un jour indéfini parmi les mardis précédents ("un dernier mardi")

- mardi dernier: pas d'article, on désigne ici le "mardi" précédent

- Les deux derniers jours: l'ajout d'un nombre impose de mettre "dernier" avant le nom

- on ne peut pas placer "dernier" après un nom lorsque l'on utilise un adjectif possessif (mon ton son...). On ne dit pas "ton année dernière*" mais "ta dernière année".

 

 

Il est important de noter que "dernier" se réfère au moment où le locuteur parle. Le mot "précédent" peut le remplacer lorsqu'il n'y a pas de référence au présent (pour les sens (2) et (5)).

***


   

le dernier métro

Partager cet article

commentaires