Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 14:33

Nous présentons dans cet article la place des pronoms compléments. En effet, si la place d'un pronom est assez simple: avant le verbe dans la majorité des cas, placer des pronoms les uns par rapport aux autres est plus complexe.

 

 

Un pronom est un mot qui remplace un mot ou un groupe de mots. Il est généralement utilisé pour éviter les répétitions.

 


La forme des pronoms peut changer en fonction de leur fonction dans la phrase. Nous nous intéressons ici aux pronoms compléments qui peuvent se placer avant le verbe.

 

 

La place du pronom

  • Les pronoms dont nous parlons ici se placent dans la majorité des cas avant le verbe.

Exemple: Je mange un croissant. => je le mange. ("le" = "un croissant")

 

  • Au passé composé (ou toute autre forme composée de verbe), le pronom se place avant l'auxiliaire.

Exemple: J'ai mangé les croissants. => Je les ai mangés. ("les" = "les croissants")

 

  • En cas de forme négative, le pronom se place toujours avant le verbe.

Exemples: Je ne les vois pas. ("les" = "les croissants")

Et moi, je n'en ai pas eu! ("en" = "des croissants")

 

  • A l'impératif affirmatif, le pronom se pace après le verbe (avec un trait d'union)

Exemple: Il reste un pain au chocolat. Prends-le. ("le" = "un pain au chocolat")

 

  • A l'impératif négatif, le pronom garde cependant sa place avant le verbe

Exemple: Ne le cache pas!

 

La succession de deux pronoms

Il est également possible en français de placer deux ou trois pronoms compléments avant le verbe. Nous présentons ici l'ordre de ces pronoms.

 

Voici l'ordre des pronoms, s'il y en a plusieurs (toutes les combinaisons ne sont pas nécessairement possibles)

me

se/te

nous

vous

le (/l')

la (/l')

les

lui

leur

moi (impératif) = m' devant "y" ou "en"

toi (impératif) = t' devant "y" ou "en"

y

en

(il y en a)

 

Exemples

Le truc à côté de toi, tu me le donnes s'il te plaît? Allez, donne-le-moi s'il te plaît!

Regarde-le. Noël, c'est le mois prochain mais il s'y croit déjà.

Il nous en a parlé hier seulement. Notre réponse? Nous ne la lui avons pas donnée encore.

 

Le cadeau? Nous le lui avons donné à minuit. Ne le leur dis pas!

Dis-le-toi bien, nous n'abandonnerons pas.

Ils étaient bien au concert hier. je les y ai vus.

Il ne partira pas. Je l'en ai dissuadé.

 

Il a dit qu'il ne savait pas. Tu lui en as vraiment parlé? - Non, il est inutile de lui en parler.

J'étais à la réunion et je le leur y ai dit.

 

Du sel? Il y en a encore un peu. Pas besoin de lui en racheter.

 

 

Cas particuliers

Dans le cas de l'impératif, on entend très souvent "donne-moi-z-en un". Cependant, ce n'est pas la forme correcte. Il est préférable de dire (ou d'écrire) : "donne m'en un".

En effet, devant "en" et "y", "moi" et "toi" deviennent "m'" et "t'".


 

Le verbe faire suivi d'un infinitif adopte une structure un peu particulière dans le cas de l'ajout de pronoms compléments. Pour voir ce point, consulter notre article: Bizarreries du verbe "faire"

 

Fête de la musique

Partager cet article

commentaires