Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 21:30


Tous les jeunes français (moi y compris, donc ça fait déjà quelques années de bouteille) ont partagé ceci : lire son âge au fond  d’un verre. Vous trouverez la pratique relativement mystique, mais je vous assure que les français restent au fond ce qu’ils sont : des gens souvent terre à terre.

La pratique se passe de génération en génération au travers de ces grands temples sacrés, en tout cas pour notre république : la cantine. Les plats ont certes évolué, mais pas les verres. Chaque enfant y regarde au fond son présent ou son futur impatiemment attendu : son âge. Et oui, pratique bien curieuse qu’il faille un verre (vide de préférence) pour connaître son âge exact. Et bien malin celui qui réussit à piquer le verre de son voisin, mieux doté que le sien.

Car en effet, à cet âge, tout enfant ne rêve que d’une chose : devenir grand. Et cet objet magique, qu’est le verre de cantine; possède cette fantastique puissance, si l’on a de la chance, d’acquérir un âge qui n’est pas le nôtre.

Cela ne marche pas à chaque fois si bien que cela. La magie étant ce qu’elle est, avec ses caprices, on ne vieillit pas toujours autant qu’on le souhaiterait, et l’on peut à l’occasion rajeunir (au grand damne des personnes concernées).  Et voilà qu’apparaissent des 14, des 49 (et oui, ça leur fait plaisir), ou des 1…

Mais voilà, la magie n’est que de courte durée, et personne n’a jamais réussi à retenir ce sortilège plus que la seconde où il a lu le chiffre magique. Ce temps écoulé, l’enfant redevient un enfant, le vieillard un vieillard et le nouveau né un nouveau né. Le temps reprend sa place, et le chiffre inscrit dans les verres de cantines retrouve son inutilité légendaire.

Mais au fait, ces chiffres, sont-ils vraiment inutiles ? Quel pouvoir mystérieux peut bien faire que tous ces enfants s’émerveillent à les regarder depuis si longtemps ? Et d’où leur provient cette longévité qui traverse les générations, sans changer, alors que le temps, lui, ne s’arrête pas !

Bien malin qui trouvera leur secret…




fond du verre.jpg



Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires