Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 12:05

 

Une difficulté que j'ai pu remarquer lors de mes cours de FLE consiste en la substitution du verbe "douter" par le verbe "penser". Cette confusion est fréquente notamment pour les publics sinophones.

Les deux verbes expriment en effet une idée proche, une incertitude, mais de deux manières opposées. Pour le verbe "douter", on en a une approche négative, alors que pour "penser", l'approche est positive.


 Prenons des exemples :

Je doute que tu l’aies fait. → Je crois que tu n’en es pas capable. Je crois que tu ne l’as pas fait. (négation)

Je pense que tu l’as fait.  → Je crois que tu en es capable. Je crois que tu l’as fait. (affirmation)

 

Je doute qu’il vienne. →Je crois qu’il ne viendra pas. (Le fait énoncé ne se réalisera peut-être pas) (négation)

Je pense qu’il vient. →Je crois qu’il viendra. (Le fait énoncé se réalisera peut-être) (affirmation)

Dans ces exemples, l'opinion de l'énonciateur est nettement différent. Il utilise "je pense" pour exprimer la pensée que cela est arrivé ou va arriver et "je doute" pour exprimer l'idée que cela n'est pas arrivé ou ne va pas arriver.


 Notons également la construction :
"Je doute que" + proposition avec le verbe au subjonctif
"Je pense que" + proposition avec le verbe à l'indicatif







 Notons également la structure qui n'existe qu'avec le verbe "douter" (et donc impossible avec le verbe "penser")

"Je doute de" + nom
exemple : je doute de ton innocence : je crois que tu n’es pas innocent : tu es coupable. (le sens de la négation est conservé)


 



 

 Attention à la différence entre "douter" et "se douter". Le sens est alors différent.

Se douter de quelque chose = soupçonner             

"se douter" a donc un sens positif, comme "penser". Mais à la différence de "penser", il peut être être suivi de la structure "de + nom". C'est donc l'expression à utiliser lorsque l'on veut émettre un doute "positif" dans une structure avec un nom.
exemple : Il se doute de ta venue.
= il pense que tu vas venir, il a des soupçons. (affirmation, l'utilisation de "penser" est impossible dans l'exemple puisque "penser" ne peut pas être suivi de "de" + nom, contrairement à "se douter")


en revanche, dans l'exemple suivant :
Je me doute qu’il ne viendra pas.
= je pense qu’il ne viendra pas (je soupçonne qu’il ne viendra pas, peut-être parce qu’il ne vient jamais, peut-être pace qu’il est malade, peut-être parce qu’il a prévu autre chose, etc.)          

 se douter que = penser que

 

 Pour une utilisation en jeu de rôle, voir Faire des reproches 

 




Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires