Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 12:32


Et oui, cela a beau me surprendre à chaque fois, c’est un fait : les français sont un peuple romantique. En tout cas, c’est ce que l’on entend dire dans les contrées lointaines (et plus elles sont loin, plus on le dit). Et après tout, ne dit-on pas qu’il est plus difficile de voir ce qui est proche de nous ?

J’ai fait la découverte de cette extraordinaire information lors de mon année Erasmus dans un de nos pays frontaliers : l’Allemagne. Il faut bien reconnaître qu’Erasmus étant Erasmus, des latins au sang chaud, nous les français, nous passions pour les plus modérés. Est-ce à dire que le romantisme serait une façon modérée de voir l’amour ?

Entre les Italiens, donc, sans doute trop chauds pour être considérés globalement comme romantiques, et les Allemands, peut-être trop respectueux des règles et des autres pour manifester chaleureusement leur attirance, les Français apportaient un intermédiaire intéressant, un savant mélange des genres pour séduire. Décidément, il ne faut pas grand-chose pour faire un cliché.

Parce que malgré tout, en dehors du climat des différents pays, je n’y voyais encore pas bien clair sur ce que tout cela voulait dire. Ou n’était-ce encore qu’un des effets pervers de la mondialisation qui faisait que je ne voyais pas bien les différences concrètes d’avec nos voisins ? Tendrions-nous tous subrepticement à nous ressembler ?

Pour en être convaincu, il me fallait questionner directement la source de cette information. Si les français sont considérés comme romantiques, cela ne peut venir que des commentaires des femmes. Ce ne sont pas les Françaises qui nous ont le plus flattés, mais les Allemandes. Et oui, les Françaises nous connaissent bien, tout de même. Ou sont-elles seulement trop proches de nous ? Car après tout, n’avons-nous pas le plus haut taux de fertilité d’Europe ?

Je dois tout de même admettre que je m’y suis volontiers laissé convaincre. Difficile d’être réellement objectif il est vrai. Et puis ce n’est pas tous les jours que l’on me fait des compliments (d’autant plus que là, la question s’apparente effectivement à une demande de compliments). Bref, voilà que cette Allemande flattait la capacité des Français à se soucier des autres. Et oui, j’ai été surpris aussi. Elle m’a pris comme exemple notre habitude à tenir une porte pour la personne qui passe derrière nous. Ce petit geste, anodin, est une particularité des Français. Et pour avoir par la suite prêté attention à ce phénomène, je peux bien certifier que ce n’est pas une tradition allemande du tout (occasionnel seulement), alors que les Français s’évertuent systématiquement  à retenir la porte pour la personne derrière eux. C’était-là un geste quotidien qui certifiait à son avis d’un état d’esprit français.

Mon scepticisme en a pris un coup. Le romantisme des français viendrait donc de ces petits gestes attentifs aux autres, qui bien qu’ils soient plus machinaux que volontaires. Ils traduiraient aux yeux des autres un état d’esprit que nous aurions.

Loin de me convaincre, cette petite démonstration m’aura au moins donné un indice de l’origine de ce cliché. Il faut bien dire ce qui est, les étrangers en France ne partagent pas tous cet avis. A moins que ce ne soit parce qu’ils deviennent alors trop proches de nous.

 

 

En s’éloignant un peu, ce cliché a pris une nouvelle apparence. En Asie, la France est LE pays romantique. Le Japon en fait le culte, et tous ses voisins partagent largement cette vision. Mais alors, de leur point de vue, somme nous ces portiers romantiques de notre voisine allemande ?

L’image là-bas change sensiblement. Le regard est plus lointain, et la fréquentation plus occasionnelle. Le romantisme vient d’abord d’une première chose : la mode et les beaux vêtements, et même l’art en général. La raison la plus souvent évoquée pour apprendre le français est la volonté de faire des études de design ou carrément d’art en France. Et l’industrie du luxe en est un fleuron (à commencer par Louis Vuitton. Sur la ligne de Eva Air Paris Taipei, vous remarquerez immanquablement que chaque Taïwanais venu à Paris est allé à la boutique de Louis Vuitton sur les Champs Elysées pour acheter un sac LV). Et Paris, la tour Eiffel, le musée du Louvre et ses Champs Elysées, la France vue de là-bas, c’est ça.

Mais il ne faut pas oublier notre chère langue : le français. Imaginez une voix suave prononçant mélodieusement dans un film ou à la cérémonie des Césars ces quelques mots : « je t’aime ». Et oui, cela sonne bien pour eux. Et le romantisme, c’est cela aussi.

Alors vous français, qui vous trouvez un peu barbare de faire attendre ces pauvres étrangers des heures sous la pluie devant un guichet unique pour obtenir leur titre de séjour, dites-vous bien ceci : pour eux, vous êtes romantiques…

 





 Lire aussi :
Promenade sur les trottoirs
le quart d'heure français
Les Français et le voyage
petit-déjeuner (thé ou café?)
La douche
Le bruit


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires