Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 13:47

La dissertation est un exercice typiquement français qui comporte des règles strictes, apprises souvent avec douleur. Nous traiterons dans cet article exclusivement de sa construction physique. Cet aspect qui pourrait apparaître relativement secondaire est au contraire l’un des plus importants à connaître par l’apprenant. Connaître la structure, c’est savoir ce que doit contenir une dissertation bien construite. Elle permet ainsi de donner un cadre formel aux idées exprimées. Elle permettra d’organiser les idées entre elles, les lier, et au final, de produire un raisonnement bien construit et compréhensible pour le lecteur.

 

Et c’est ce que l’on attend d’un sujet de réflexion. L’apprenant doit être capable de présenter ses idées d’une manière organisée. Et les Français, qui ne connaissent pas grand-chose de Boileau, en retiennent au moins ceci : ce qui se conçoit clairement, s’énonce clairement. La dissertation permettra d’exprimer des idées de façon claire, et même, ce que l’on prétend souvent, de construire sa pensée.

 

 

Nous présenterons dans d’autres articles des exemples de dissertation. En attendant, voici comment vous devez la construire.

 

L'introduction

 

L’introduction doit constituer un seul paragraphe. Commencez-là avec un alinéa (comme pour tous les paragraphes). Elle doit contenir :Une dramatique (ou amorce) : En une phrase, soulevez un problème lié au thème de votre dissertation, et même de préférence, lié à la problématique. Cette phrase a pour but d’accrocher votre lecteur. Evitez les banalités ou les trop grandes généralités qui de toute façon, n’ont aucun intérêt.

  •       Une problématique : sous forme de questions successives s’enchainant logiquement, dégagez l’intérêt de votre sujet. Si l’on vous a posé une question, c’est que cette question doit avoir un intérêt. A vous de montrer lequel. Cette problématique constitue le moment le plus important de l’introduction. Vous devez travailler à partir des mots du sujet et les définir. Ces mots, selon leurs définitions, les liens qu’ils entretiennent soulèvent des interrogations. A vous de les expliciter.
  •         L’annonce de la question : avant la problématique ou après, vous devez formuler ou reformuler la question du sujet. Après tout, on doit savoir de quoi vous allez parler et pourquoi vous avez défini tous ces mots.
  •          L’annonce du plan : vous devez très clairement formuler le plan que vous allez suivre. Ce plan doit logiquement suivre l’organisation de votre problématique. Vous devez ainsi présenter vos thèses et éventuellement évoquer vos arguments pour chaque thèse.

 

Le développement

 

Première partie : Pour commencer la première partie, vous devez sauter une ligne puis laisser un alinéa. Ensuite, en une phrase vous devez présenter clairement l’idée que vous allez défendre dans cette partie, et seulement cela (avec un point à la fin). Ce sera votre thèse.

A la suite, vous énoncez tout aussi clairement votre premier argument, lui aussi suivi d’un point. L’argument, c’est ce qui vous permettra de défendre votre thèse : pourquoi j’énonce cette thèse ? Parce que argument 1. Une fois énoncé, vous devez expliquer votre argument. Vous devez ensuite l’illustrer d’un exemple. Cet exemple doit lui-même être ensuite expliqué, en rapport à l’argument et à la thèse. Vous devez finalement et obligatoirement répéter votre argument (en lien avec le reste), puis faire une petite transition avant l’argument 2.

 

 

Pour écrire l’argument 2, vous devez aller à la ligne et passer un nouvel alinéa. Mais cette fois-ci, vous NE sautez PAS de ligne. Vous le construisez ensuite comme l’argument 1.

 

 

Idem pour l’argument 3, sauf que vous enchainez sur la synthèse de la partie. Cette synthèse doit récapituler tous vos arguments, reprendre vos principales idées et faire le lien entre ces différentes idées. Vous insisterez bien sur le fait que ces 2 ou 3 arguments défendent votre thèse. Enfin, vous rappellerez votre thèse, ferez une petite transition vers la deuxième thèse et finirez ainsi ce paragraphe et cette partie.

 

 

 

La deuxième partie se construit comme la première. Vous devez également sauter une ligne et laisser un alinéa pour la commencer. Le reste est également identique.

 

 

 

Idem pour la troisième partie, qui elle, en revanche, est facultative. En effet, vous construirez un minimum de 6 paragraphes et un maximum de 9 paragraphes pour le corps de votre dissertation (ne comprenant donc pas l’introduction et la conclusion). Cela vous fera donc soit 2 parties de 3 paragraphes (3 arguments), soit 3 parties de 2 paragraphes (2 arguments) au minimum. Selon ce choix, vous ferez ou non une troisième partie. N’oubliez pas la synthèse !

 

 

La conclusion

 

La conclusion : vous devrez à nouveau sauter une ligne et laisser un alinéa. Tout comme l’introduction, la conclusion ne fait qu’un seul et unique paragraphe. Il est important de rappeler que la conclusion ne contient AUCUNE information nouvelle. Si vous vouliez dire quelque chose pour faire le lien entre vos arguments, vous devez le faire dans la synthèse de fin de partie. La synthèse de la dernière partie est donc essentielle à cet égard.

La conclusion sert à répondre explicitement à l’introduction. Vous devez ainsi rappeler toutes vos thèses, vos arguments et proposer le bilan final. Vous terminerez éventuellement sur une ouverture permettant d’envisager d’autres perspectives au sujet exploré.

 

 

N’hésitez pas à me poser vos questions !

 

 

 

null

 Lire aussi : 
Rédiger une problématique de dissertation
exemple de plan de dissertation
les épreuves du bac de français
Le commentaire de texte 
exemple de plan de commentaire de texte sur Anna Gavalda  
commentaire de texte : plan sur les Lettres persanes 
l'épreuve orale du baccalauréat de français 
La question préalable à l'épreuve écrite du Bac de Français 

 

 


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires

faedda 24/11/2016 16:16

excellent

jacq 06/06/2016 11:34

très bon cours...merci
j ai une question...la synthèse est elle obligatoire pour un sujet d type dialectique...
peut on s limiter a la thèse et a l antithese avec 6 paragraphe au total?

Laoshi 11/06/2016 02:16

Bonjour,
il est en effet possible de se limiter à 6 paragraphes.

ici, par "synthèse" vous voulez parler du fameux plan "thèse-antithèse-synthèse" où la dernière partie trouve un équilibre entre les deux autres développées précédemment.
En réalité, "thèse" et "antithèse" ne doivent pas se contredire directement. Ce sont juste deux parties qui proposent des idées allant a priori dans des sens contraires (mais en fait réconciliables, c'est ce que vous devez montrer).

Alors finalement, cette dernière partie de synthèse n'est pas forcément obligatoire, tout dépend comment vous présentez les deux précédentes. Si vous les avez présentées d'une manière vraiment très contradictoire, une partie synthèse, qui explique la réconciliation, est nécessaire (avec de nouveaux arguments). Si au contraire, vous avez ménagé l'opposition, vous pouvez vous en sortir avec juste un petit récapitulatif indiquant comment tout cela peut s'accorder en fin de 6ème paragraphe (à la fin de la deuxième thèse) et sans nouvel argument. Cet ajout au dernier paragraphe s'appelle aussi une "synthèse", mais dans un sens différent du mot "synthèse" qui est dans votre question. Il est nécessaire de faire ce récapitulatif avant la conclusion, car rappelez-vous: la conclusion ne contient aucune nouvelle information, et cette "synthèse" participe à votre réflexion générale.

Au final, ce qui compte c'est d'être logique et assez clair.

Brenda 19/02/2016 13:08

J'ai une question: la 2eme partie,c'est l'antithese ????
Et donc, on doit faire 3 arguments pour la these et 3 arguments pour l'antithese et la synthese a la fin
c'est ca ??

Laoshi 19/02/2016 16:43

Votre question porte sur le plan que l'on nomme communément "thèse - antithèse - synthèse".

Sachez tout d'abord que ce n'est pas le seul plan possible. Des plans thématiques par exemple sont possibles (en abordant la question sous des angles différents, par exemple: politique, économique, social, historique, etc.). Dans ces conditions, l'antithèse n'est pas (toujours) la deuxième partie. Mais selon ce que vous appelez "antithèse", elle peut parfois l'être.

Ensuite, il convient de bien définir ce que sont antithèse et synthèse.

L'antithèse serait un thèse qui s'oppose à la première thèse.
En pratique, dans une dissertation, il ne peut pas y avoir d'opposition aussi franche entre 2 thèses. On utilise parfois ce terme malgré tout par simplification pour exprimer l'idée que la deuxième thèse exprime une idée qui va dans un sens opposé à la première - même si en pratique elle ne peut pas s'y opposer totalement. Autrement dit, si votre première thèse répond à la question par "oui", une antithèse serait un "non". Et cela n'a pas de sens de dire un "oui" catégorique d'abord, puis un "non" catégorique ensuite. Un plan thèse-antithèse serait plutôt un plan où l'on répond "oui dans cette/ces situation(s)-là" puis "non dans cette/ces situation(s)-là", ce qui, avec des situations différentes, permet de ne pas se contredire. Ce type de plan, si la contradiction n'est pas directe, est très bien, car il permet d'envisager le problème sous des points de vue différents, points de vue qui pourraient amener à une opposition pris séparément. A partir de là, vous donnez l'impression que vous avez pris en compte différents points de vue et que vous réfléchissez à la question d'une façon relativement objective.

Reste la synthèse à définir.
Ce que j'ai appelé "synthèse" est une sorte de résumé permettant de regrouper toutes les idées de façon cohérente - ce qui laisse parfois la place à une petite idée permettant cette synthèse.
Ce que l'on appelle "synthèse" dans un plan "thèse-antithèse- synthèse" est une nouvelle thèse, c'est à dire une nouvelle réponse à la question. Cette synthèse-là constitue une nouvelle partie avec 2 ou 3 arguments. Elle permet de réconcilier les deux points de vue précédents qui, tout en étant justes tous les deux, s'opposaient néanmoins sur le fond.
La synthèse dont je parle dans l'article est nécessaire pour toutes les dissertations. La synthèse du plan "thèse-antithèse-synthèse" n'existe que dans ce type de dissertation. Il y aura d'ailleurs ici aussi une synthèse dans le premier sens, à la fin de la partie que vous avez appelée "synthèse", mais dans un sens différent.

Pour votre dernière question, vous pouvez faire 2 ou 3 arguments pour ce que vous appelez thèse et antithèse, et de même pour la partie que vous appelez "synthèse". La synthèse, telle que vous l'aviez comprise, n'est pas celle dont j'ai parlé.

mehdi 05/01/2016 01:46

merci beaucoup 19,5/20

Omar 11/03/2015 17:50

J'ai une question. L'exemple... comment suis-je suppose l'expliquer? c'est a dire que je dois resumer l'oeuvre puis dire quelle est l'idee derriere cette oeuvre seulement?

Laoshi 13/03/2015 16:16

Merci pour votre question.
Il faut expliquer en quoi votre exemple illustre l'idée que vous défendez et ce qu'il y apporte. La simple annonce d'un exemple peut vous paraître illustrer l'argument défendu de façon évidente, mais peut-être cela ne l'est-il pas pour tout le monde ( et si quelqu'un vous corrige, il veut aussi être sûr que ce soit évident pour vous). Il faut donc expliciter le lien entre votre exemple et votre argument.
Vous ne pouvez pas simplement citer une œuvre et dire qu'elle illustre votre argument. Une œuvre comprend certainement bien plus que l'idée que vous défendez. Inutile donc de résumer une œuvre intégralement. Citez le passage qui vous intéresse et qui illustre bien votre argument (et explicitez ce lien).

more information 14/08/2014 14:21

It is really informative about the tips that we should keep in mind while we prepare an essay. The introduction is the key part in an essay. It should contain a brief description about the topic that we choose to write.

oriana 05/06/2012 23:13


j ai bcp aimer votre façon d'expliquer,je peux avoir votre adresse mail si possible

Laoshi 23/06/2012 09:27



Il est possible de me contacter directement via le formulaire overblog en haut de la page (avec la petite flèche à côté de j'aime ce blog).


Merci de l'intérêt que vous portez à ce blog!



nathouc 14/05/2010 09:26



bonjour, merci pour ces mines d'or! parce que reprendre des études à 44 ans et bien c'est dur dur!


Je vais suivre vos conseils pour ma dissertation avec comme sujet: Quelles sont selon vous les raisons qui incitent à s'interesser aux faits divers.


Je suis en pleine élaboration de mon plan ... ah lala je rame un peu hein!


a bientôt



Laoshi 14/05/2010 13:13



Je vous remercie de votre intérêt pour ce site, et je suis très heureux qu'il puisse vous aider.


Pour votre sujet, commencez par bien définir les mots de l'énoncé, notamment "s'intéresser" et "faits divers". Ensuite, vous devrez bien sûr parler de "raisons qui incitent".


Les deux premiers mots/expressions devraient vous amenener au vrai problème, à savoir qu'un fait divers n'est a priori pas quelque chose de très intéressant. Vous avez déjà dû voir cela. Mais il
ne faut pas vous arrêter là. Le terme "s'intéresser" devrait vous ouvrir à d'autres formes d'intéressement que ce qui est important.


Ainsi, c'est votre problématique (construite à partir de vos définitions) qui doit précéder l'élaboration de votre plan.


Bon courage et bonne continuation!