Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 14:04

Repérer un complément d’objet direct est souvent essentiel pour correctement écrire certains verbes ou comprendre l’organisation des phrases.

 

 Le complément d’objet direct (COD) se trouve dans une phrase en posant la question : "qui"/"quoi"? Il est important de préciser qu’il est nécessaire de poser la question à partir du verbe, directement après celui-ci ! L’élément ainsi trouvé doit être un élément obligatoire de la phrase, un élément que l’on ne peut pas retirer (au risque de rendre la phrase incompréhensible ou de modifier profondément son sens).

 

 Exemples :

Il prend une pelle.

"une pelle" répond à la question "Il prend quoi", donc juste après le verbe et la phrase : "il prend" n’est pas une phrase correcte, il manque une information obligatoire. On appelle prendre un verbe transitif direct car il possède un COD. Son utilisation impose un COD. A chaque fois qu’un verbe utilise un COD, il est impossible d’utiliser le verbe sans COD.

 

Je mange une pomme

"une pomme" répond à la question "je pense quoi", donc juste après le verbe et la phrase : "je mange" perd totalement son sens originel sans "une pomme". Le fait que l’individu mange n’a rien à voir avec l’idée d’origine qui exposait l’objet qu’il mangeait. La phrase garde un sens car le verbe "manger" peut être transitif ou intransitif. Retirer le COD change en fait le verbe. "une pomme" est un élément obligatoire. C’est un COD.

 

 

 Attention !

Un COD est un élément différent du sujet. Il ne qualifie pas le sujet, il apporte un élément supplémentaire, un "objet". C’est pourquoi il est nécessaire que le verbe qui l’introduit soit un verbe d’action. Il n’y a jamais de COD avec un verbe d’état (être, sembler, paraître…). Un verbe d’état apporte une qualification une information sur le sujet. L’élément qui le complète peut répondre à la question "quoi ?", ce qui porte à confusion. On l’appelle toutefois un attribut du sujet.

 

Exemple :

Je suis intelligent.

"intelligent" peut répondre à la question "je suis quoi ?". Néanmoins il n’apporte pas un élément différent du sujet. Au contraire, il qualifie le sujet : je=intelligent. Le verbe est en effet un verbe d’état, le verbe "être". "intelligent" est attribut du sujet "je".

 

 

 

 Notez également que la présence d’un "de" n’implique pas que ce soit un complément indirect. Il peut en effet s’agir par exemple d’un "de" partitif. L’essentiel est que l’élément réponde à la question "qui/quoi ?".

 

Exemple :

Je mange de la purée.

"de la purée" répond à la question "je mange quoi" ("et non je mange de quoi ?*"), c’est un COD. "manger" est d’ailleurs un verbe transitif direct et non transitif indirect.

 





 Les mesures ne sont pas des COD! Elles répondent bien à la question quoi mais n'apportent pas un objet, seulement une indication sur la taille du sujet. Ce sont des compléments circonstanciels de temps ou de mesure...

Exemple :
Cet enfant mesure déjà 1 mètre 80!
1 mètre 80 répond à la question : "cet enfant mesure quoi?" Cependant, l'information apportée concerne une particularité du sujet et en aucun cas un objet différent. Il s'agit d'un complément circonstanciel de mesure.






 Exercice 1
 : Soulignez le ou les COD dans les phrases suivantes, s’il y en a

 

-          Jean aime manger des pommes au dessert.

-          Il a apporté un carton de livres à trier.

-          Les voisins ont encore crié toute la nuit leurs chansons débiles.

-          Les arbres que tu as plantés dans le jardin poussent vite.

-          Ils les lui ont donnés.

-          C’est demain que tu viens les lui apporter ?

-          Il semble habiter dans un quartier pauvre.

-          Elles sont grandes, jaunes et on les trouve surtout dans l’hémisphère sud.

-          Il vous a dit qu’il ne voulait pas d’aide ?

-          Ce sont les livres que vous avez commandés il y a trois jours.

 

 Exercice 2 : Même exercice

- Il semble vraiment vouloir lui en donner.

- Je crois que tu aimeras faire cet exercice.  

- Il habite dans la région que je t’ai indiquée la fois où nous l’avons rencontré.  

- J’aime ces fleurs que tu lui as apportées dans sa chambre.  

- Il est vraiment bête de croire que tu vas lui en donner demain.

- Cet arbre que tu coupes mesure cinq mètres et a vécu plus de trois cents ans.
- Les phrases que je lui ai écrites étaient difficiles.
- Je ne lui en veux pas.
- Il dit que tu lui as lu ce livre.
 - Il demande si tu la lui as envoyée.



2086892221_f02feffb6b.jpg


 Réponses de l'exercice 1 :

-          Jean aime manger des pommes au dessert. (+ "des pommes" COD de "manger")

-          Il a apporté un carton de livres à trier.

-          Les voisins ont encore crié toute la nuit leurs chansons débiles.

-          Les arbres que tu as plantés dans le jardin poussent vite

-          Ils les lui ont donnés.

-          C’est demain que tu viens les lui apporter ?

-          Il semble habiter dans un quartier pauvre.

-          Elles sont grandes, jaunes et on les trouve surtout dans l’hémisphère sud.

-          Il vous a dit qu’il ne voulait pas d’aide ? (+ "d'aide", COD de "voulait")

-          Ce sont les livres que vous avez commandés il y a trois jours.



Réponses de l'exercice 2 :

- Il semble vraiment vouloir lui en donner.

- Je crois que tu aimeras faire cet exercice.  (+"faire cet exercice" COD de "aimeras", + "cet exercice" COD de "faire")

- Il habite dans la région que je t’ai indiquée la fois où nous l’avons rencontré.  

- J’aime ces fleurs que tu lui as apportées dans sa chambre.  

- Il est vraiment bête de croire que tu vas lui en donner demain. (+ "en" COD de "donner")

- Cet arbre que tu coupes mesure cinq mètres et a vécu plus de trois cents ans.
- Les phrases que je lui ai écrites étaient difficiles.
- Je ne lui en veux pas.
- Il dit que tu lui as lu ce livre. (+ "ce livre" COD de "lu")
 - Il demande si tu la lui as envoyée. (+ "la" COD de "envoyée")







 Lire aussi :
verbe transitif ou intransitif?
Retrouver le COI
Les fonctions de l'adjectif : épithète, attribut...
accorder : nom, verbe ou adjectif? 
Reconnaître la nature d'un mot
Construction de phrases


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires