Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 10:48

Vous recherchez du travail en France, vous voulez entrer dans une école et on vous demande d’écrire une lettre de motivation. Voici quelques principes à respecter.

 

Rédiger une lettre de motivation est souvent source d’angoisse. Les enjeux sont importants : trouver du travail, entrer dans une école, etc. Il s’agit donc de partir sur de bonnes bases et de ne pas manquer les rudiments de l’écriture de ce genre de document.

 

 Manuscrite ou imprimée ? La règle voudrait que les lettres de motivation soient manuscrites. Ceci-dit, le monde évolue, et le fait de pouvoir postuler à une offre par internet développe la possibilité d’envoyer des fichiers textes à ses employeurs. Les lettres imprimées ne sont donc plus exclues, et même parfois nécessaires. Il existe toutefois encore des employeurs de l’ancienne école qui préféreront voir que vous avez fait l’effort de leur écrire à la main. Faites toutefois attention à la présentation et à l’orthographe !

 

 

 Laissez vos coordonnées en haut à gauche, comme dans une lettre normale. Votre interlocuteur aura certainement des dizaines d’autres lettres, si le document est séparé de votre CV, autant qu’il puisse savoir à qui elle est. Indiquez le prénom avant votre nom. Le prénom indique votre individualité, et l’objectif d’une lettre de motivation est précisément de faire remarquer votre originalité.

 

 Vous vous adressez à quelqu’un en particulier. Indiquez son nom en haut à droite, précédé de la mention : « à l’attention de… ».

Ne vous trompez pas ! N’écrivez pas : « à l’intention de … »*.

 

 Il s’agit ensuite d’une lettre, vous devez en indiquer l’objet, le lieu et la date. N’oubliez pas la mention de politesse : Cher Monsieur …, Chère Madame…, Monsieur le directeur, etc.

 

 Vous commencez maintenant seulement à rédiger votre lettre. Comme pour une lettre normale, commencez par parler de votre interlocuteur. Il s’agit à la fois d’une mesure de politesse, mais également de la preuve que vous le connaissez. En effet, il s’agit avant tout de bien cibler votre lettre de motivation. Vous vous adressez à quelqu’un, votre lettre doit être personnalisée et montrer que vous connaissez l’entreprise, l’école, ou la personne à qui vous vous adressez !

 

 N’oubliez pas le principe fondamental qui est que l’employeur a besoin de vous. Vous ne lui écrivez pas pour lui demander quelque chose, mais pour lui proposer quelque chose. La différence est grande. Vous n’en appelez pas à sa pitié pour vous recruter, mais vous lui montrez qu’il a besoin de vous, que vous êtes celui dont il a besoin. Vous devez vous vendre : ne pas demander, mais proposer. Aussi vous éviterez les formules : « je recherche… », et vous utiliserez des formules telles que : « je vous offre… », « je vous propose… », « je mets à votre disposition… », etc. Il a besoin de vous, faites-le lui comprendre. Prouvez-le-lui.

 

 Parlez de vos compétences qui ont un lien avec le profil de l’offre. Montrez par des exemples, votre expérience, des faits vécus, des habitudes, etc. que vous correspondez et que vous possédez les compétences exigées.

 

 

 Pour clore votre lettre, proposez de rencontrer la personne à qui vous vous adressez. Concluez avec une formule de politesse appropriée, soutenue.

 

N’oubliez pas de signer. (Si vous devez envoyer votre lettre par e-mail, écrivez simplement votre nom avec votre logiciel de traitement de texte. Si vous choisissez de l’imprimer, signez tout de même à la main)

 


 

 

 

Sylvain Lorand

86, rue du Général Burat

75000 Paris

 

 

 

 

 

 

Objet :

Candidature offre d’emploi

 

 

 

A l’attention de

Monsieur Le Goff

Entreprise NBSV

 

 

Paris, le 05 mai 2009

                      Monsieur le Directeur,

 

                     Vous recherchez un agent de … pour … .

 

                    Je vous offre me compétences à un poste de … pour une durée de un an renouvelable.  

 

                    Je mets à votre disposition mes compétences en … .

 

                   

(…)

 

J'espère vivement pouvoir collaborer avec vous. Je suis ainsi prêt à m'investir totalement dans ce travail et à m'adapter aux réalités pratiques du terrain. Je serais ravi de vous rencontrer prochainement.

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de ma considération distinguée.

 

 

 

Sylvain Lorand

                                                                                                                                  

 

 

 

 

 

 Lire aussi :
Rédiger une lettre
Les formules de politesse



Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires