Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 16:08

En France, lorsque l’on a un rendez-vous (comprenez bien, n’importe quelle sorte de rendez-vous, RDV en abrégé), il va de soi que tout le monde sera en retard. Généralement, l’heure du rendez-vous est même prise en fonction de ce détail. Et quand en plus, il est suggéré que l’heure est fixée plus tôt pour permettre à tout le monde d’être là à l’heure, il est immanquable que certains se baseront sur l’heure réelle du rendez-vous (non avancée pour raison culturelle) et arriveront donc d’autant plus en retard, comme il se doit. Il faut admettre que signaler que l’heure du rendez-vous est avancée pour motiver pour arriver à l’heure manque de tact. Cela revient en fait à autoriser les invités à être en retard.

 

Cette période de retard a été baptisée par les plus optimistes le "quart d’heure français". Il s’agit de la période programmée de retard de chaque Français à un rendez-vous. A moins qu’il ne s’agisse de la limite de patience des enquêteurs qui ont voulu nommer ce phénomène.

 

Bon, dire que tous les Français sont toujours en retard, c’est un peu exagéré, il faut l’admettre. Certaines circonstances imposent d’être ponctuel : un travail important, un amour passionné (rendez-vous galant), bref, tout aspect de la vie courante qui impose une certaine rigueur, voire une certaine obsession pour arriver à certaines fins (pour séduire une belle, autant ne pas trop la faire attendre). Et il ne faut pas oublier les obsessionnels à temps plein, il y en a partout, et beaucoup plus qu’on pourrait le croire.

 

Mais pourtant, même dans des situations qui devraient l’imposer, beaucoup de Français arriveront en retard ! Et ils auront toujours une bonne excuse : grève de la SNCF (la compagnie des trains), de la RATP ou du service local de transport en commun, grève de ceci, de cela, etc. (ce n’est pas pour critiquer ces grèves, la plupart étant justifiées, et ne m’étant pas penché sur la question pour les autres ; mais bon, ça n’aide pas pour être à l’heure).  Il y a également, la voiture en panne, les bouchons, les maladies, les problèmes de réveil (l’appareil), etc. Quoi qu’il en soit, la ponctualité n’est pas la première vertu des Français, et les raisons semblent ne pas manquer.

 

Il y a certainement quelque chose de culturel là-dedans aussi.

Il faut bien admettre qu’en France, il peut être impoli d’arriver en avance chez les gens. Avec ce retard légendaire des Français, arriver en avance risque immanquablement de mettre dans l’embarras l’hôte, affairé dans sa cuisine, voire sous la douche ou en pyjama. Et arriver à l’heure ne serait pas mieux si l’hôte est encore en retard, autant le laisser finir de se préparer. Du coup, le mieux c’est d’être en retard !

 

C’est ainsi que les Français arrivent par principe en retard à un rendez-vous entre amis ! Par contre, ils seront plus stricts et arriveront de façon plus ponctuelle à un rendez-vous qu'ils jugeront important pour eux : professionnel par exemple (entretien d'embauche, organisation d'une activité, participation ou enseignement d'un cours (quoique)). Ce qui ne sera plus le cas une fois que leur carrière ou leur vie ne sera plus en jeu. Pourquoi arriver à l'heure à une réunion alors que tout le monde sera de toute façon en retard et que la réunion commencera donc en retard (intériorisation du principe du quart d'heure français)?

Mais les priorités dans le monde ne sont pas toujours comme celles des Français, croyez-moi ! Dans certains pays, on respectera beaucoup plus les amis que les rendez-vous officiels ! Des étudiants ou des lycéens, arriveront beaucoup plus facilement en retard dans un cours (même si le professeur est strict) qu’à un rendez-vous entre amis ! Et les incompréhensions culturelles seront alors faciles, entre un Français qui a fait exprès d’être bien en retard, et des autochtones qui ont mis un point d’honneur à être à l’heure, il sera facile de voir émerger du ressentiment ! Il sera alors judicieux d’expliquer ces différences culturelles, et même de les anticiper !

 

Alors pourquoi les Anglais nous ont-ils pris ce mot (le "rendez-vous")? Et dans son sens le plus restreint en plus : celui de rendez-vous galant ? Avec une heure de rendez-vous jamais respectée, ce n’est certainement pas pour ce qu’il implique en français. A la rigueur, on pourrait y voir un passé glorieux de ces Français aujourd’hui déchu, ou bien l’image persistante d’un romantisme supposé de la langue et parfois de ses locuteurs.








 Lire aussi :
Le romantisme des Français
Promenade sur les trottoirs
Pléonasmes
la sonnette : un objet inutile





Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires