Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 17:29

L'objectif de cet article est de donner une base de vocabulaire, de mots logiques pour exprimer une hypothèse, et de préciser leur utilisation pour les apprenants de français. Vous trouverez ainsi les mots, l'explication sur leur utilisation et des phrases d'exemple qui aideront les apprenants à mieux cerner la possibilité et les contextes d'utilisation de chacun.

Nous vous invitons à regarder nos activités pour une utilisation en classe de ces mots.


Voici donc un ensemble de locutions, de conjonctions et de prépositions qui vous serviront à exprimer des hypothèses en français.

  

 Conjonctions de subordination : (on y trouve le plus souvent la conjonction de subordination : "que")  

 

si

pourvu que

à condition que

en admettant que

en supposant que

à supposer que

pour peu que

si tant est que

à moins que

selon que

suivant que

dans l’hypothèse où

au cas où

 

 

 

    

 Prépositions :

 

 

à condition de

 

à moins de

 

 

    

 

Notons avant de commencer que l’hypothèse correspond en fait à deux utilisations possibles :

 

la Condition (fait, situation ou contexte nécessaire à la réalisation d'autre chose)

ou l’Eventualité (fait pouvant se produire, avec plus ou moins d'incertitude)

 

Nous noterons à chaque fois si les conjonctions ou les prépositions qui suivent expriment l’une ou l’autre, puis nous indiquerons leur mode d’utilisation particulier.

 


 


 utilisation :

 

 

Conjonctions de subordination :

 

- si : introduit une condition ou une éventualité. Il exprime plus particulièrement un potentiel ou une action qui n’est pas réalisée : dans le passé ou le présent.  

Exemples :  

S’il vient s’excuser, je lui pardonnerai. (c’est une possibilité)

S’il venait s’excuser, je lui pardonnerais (conditionnel). (la possibilité est moins certaine).

Si j’étais riche, je m’achèterais cette nouvelle voiture. (l’action n’est pas réalisée dans le présent).

S’il avait participé, il aurait gagné. (l’action n’a pas été réalisée dans le passé).

(pour voir l’utilisation de "si", suivre le lien : Si + indicatif, impératif ou conditionnel ? – la concordance des temps)

 

- pourvu que : (+subjonctif)

à condition que : (+subjonctif) introduisent une condition nécessaire pour que le fait principal se réalise.

Exemples :

Il viendra nous voir demain, pourvu que sa voiture ne tombe pas encore en panne.

Tu auras ton argent de poche à condition que tu finisses tes leçons avant.

(on émet une hypothèse, qui s’avère être une condition nécessaire pour que le fait principal se réalise)

 

 - en admettant que : (+subjonctif)

en supposant que : (+subjonctif)

à supposer que : (+subjonctif) ces trois locutions introduisent une supposition, parfois porteuse de doute.

Exemples :

En admettant qu’il vienne, tu crois vraiment qu’il acceptera tout de même de discuter avec toi ?

(on fait l’hypothèse, la supposition qu’il va venir. On exprime toutefois ici l’idée que ce n’est pas certain du tout. Et à partir de là, on imagine ce qui se passerait après.)

En supposant  qu’il ait réellement perdu la mémoire, comment se fait-il qu’il se souvienne de toi ?

A supposer que tu sois réellement allé à cette conférence, je trouve curieux que personne ne t’y aies vu.

 

- pour peu que : (+subjonctif) : introduit une éventualité.

Exemple : Il y a une fuite de gaz. Pour peu qu’il  ait une étincelle, la maison explosera !

 

- si tant est que : (+subjonctif) introduit une supposition, mais cette fois-ci, le doute est très clair.

Exemple :

Je le lui demanderai, si tant est que je le rencontre.

(j’émets un doute assez fort sur le fait que je puisse le rencontrer).

 

- à moins que : (+subjonctif) ("à moins que" impose l’introduction d’un "ne" avant le verbe de la subordonnée).  "à moins que" introduit l’hypothèse d’une restriction. Le fait principal se réalisera si le fait hypothétique ne se réalise pas.

Exemple :

Il ne connait pas cette information, à moins que tu ne le lui aies dit.

 

- selon que : (+ indicatif).

 suivant que : (+ indicatif) introduisent une alternative d’hypothèses

Exemples :

Selon que Jeanne viendra ou non, Michel décidera de nous accompagner ou pas.

Suivant que la mer sera calme ou non, la course de bateaux commencera demain ou plus tard.

 

- dans l’hypothèse où : (+conditionnel)

au cas où : (+conditionnel) introduisent une hypothèse.

Exemples :

Dans l’hypothèse où tu déciderais de travailler pour cette société, je préfère te prévenir que tu travaillerais sous mes ordres.

Au cas où il ne ferait pas beau demain, nous avons prévu une visite de musée.

 

 

 

 Prépositions :

A condition de / à moins de

 

Lorsque ces prépositions introduisent un infinitif, le sujet implicite de celui-ci est nécessairement celui du verbe de la proposition principale.

Leur utilisation est la même que celle des conjonctions de subordination (locutions conjonctives) équivalentes : "à condition que" ou "à moins que" à savoir :

 

 

- à condition de : (+infinitif) : introduit une condition nécessaire pour que le fait principal se réalise

Exemple :

Tu pourras aller au cinéma à condition d’avoir fini tes leçons avant.

 

- à moins de : (+infinitif ou +groupe nominal) introduit l’hypothèse d’une restriction. Le fait principal se réalisera si le fait hypothétique ne se réalise pas.

Exemple :

Il viendra à la réunion, à moins d’un imprévu.

 

 
 


 Exercices :

Exercice 1 : Reliez ces phrases avec une conjonction de subordination, où la subordonnée exprime une hypothèse.

 

- Il pleut. Nous ne pourrons peut-être pas sortir.

- Tu vas finalement le rencontrer. Je pense qu’il va venir.

- Lundi ou mardi, le président part en voyage d’affaires. Nous irons le voir quand il sera disponible.

- Je ne crois pas que tu saches parler chinois. Mais si tu en es capable, alors tu traduiras ce que je dirai à mademoiselle Lin.

- Il est peut-être passé ici ce matin. La concierge l’aura vu, elle voit tout.

- La gamelle est pleine, le chat n’a rien mangé. Ou alors c’est peut-être toi qui lui as remis des croquettes.

- Tu as vraiment parlé avec Stéphanie ? Alors tu dois savoir qu’elle est mariée maintenant.

- Il va peut-être pleuvoir cette nuit. Ton linge sera mouillé demain.

 

 
 


Exercice 2 : Reliez ces phrases en introduisant une préposition qui exprime une hypothèse.

 

- Il va t’offrir des fleurs ce soir. Ou il aura peut-être oublié que c’est ton anniversaire.  

- Tu pourras cuisiner un gâteau. Il faudra acheter des œufs avant quand-même.

- Tu peux reprendre un carré de chocolat. Tu dois le demander poliment à la dame.







 


 Lire aussi :

 

Activités pour formuler des hypothèses
Si + indicatif, impératif ou conditionnel ? – la concordance des temps
Exprimer la cause : Conjonctions, Adverbes et Prépositions
Exprimer la conséquence : Conjonctions, Adverbes et Prépositions
Exprimer l'opposition ou la concession: conjonctions, adverbes, prépositions
 


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires