Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 16:22

En 1990 a eu lieu une importante réforme de l'orthographe du français. Cette réforme autorise une nouvelle orthographe à certains mots. Cependant, l'ancienne orthographe reste valide également. Il est donc maintenant possible d'écrire ces mots de deux façons différentes. Depuis 2008, les modifications de cette réforme sont devenues la règle.

 

Cette réforme concerne donc dix points différents à propos des mots composés, des accents, du doublement des consonnes, des intégrations de mots étrangers et la régularisation de certains accords :

 

les mots composés

 

les numéraux composés

Le trait d'union est maintenant préconisé entre chaque élément :

exemple : quatre-vingt-douze 

voir notre article : Ecrire les nombres en français

 

le pluriel des noms composés

voir notre article : Le pluriel des noms composés

 

disparition du trait d'union dans certains mots composés

on procède alors à une soudure. Cela concerne les mots composés avec : "contre", "entre", "infra", "intra", "ultra", "socio", "hydro"...

exemple : "entretemps"

 

les accents

 

l'emploi plus large de l'accent grave

"événement" peut s'écrire "évènement"

"je céderai" peut s'écire "je cèderai"...

 

l'accent circonflexe : disparition avec "i" et "u" sauf au passé simple et au subjonctif (et quelques cas d'ambigüité.

"coût" peut s'écrire "cout",

"entraîner" peut s'écrire "entrainer"

"paraître" peut s'écrire "paraitre"...

 

la place du tréma dans les mots en "gü" est déplacé sur le "u" et inséré quand il n'y était pas

"aiguë" devient "aigüe" 

"gageure" devient "gageüre"

 

le doublement des consonnes

 

la fin du doublement du "l" ou du "t" pour la majorité des verbes en "eler" ou "eter" (sauf "appeler", "jeter" et leurs composés)

"amoncellement" devient "amoncèlement" 

  

disparition du doublement de la consonne dans les mots en "ol" et en "ot" (sauf "colle", "folle", "molle" et les composés des mots en "otte")

"corolle" devient "corole"

 

l'integration de mots étrangers

 

l'intégration à la langue de certains mots empruntés : les pluriels français ("s") 'appliquent aux mots d'origine étrangère et on y insère les accents :

exemple : "des révolvers"

 

des règles d'accord

 

le participe passé de "laisser" suivi d'un verbe à l'infinitif est maintenant invariable (comme celui de "faire")

voir notre article :  L'accord du participe passé - suivi d'un infinitif (3/3)

 

 

 

 

 

2347695718_9dbe249b20.jpg

 

 

 

 Lire aussi :

L'accord du participe passé - suivi d'un infinitif (3/3)

Le pluriel des noms composés

Ecrire les nombres en français  

 

 


Retour au sommaire

 

Partager cet article

commentaires

Le pédagogue 04/02/2016 17:19

Le pédagogue :


La République a élaboré en 1990 une « réforme » relative à des modifications dans l’écriture de quelques mots, à la suppression de quelques traits d’union et à la fin de l’accent sire con flakes (accent circonflexe).
Cette « réforme » élaborée par la République a bien sûr été approuvée par l’Académie Française, puis rangée dans un tiroir.
En fouillant, peut-être par inadvertance, un supplétif de la République est tombé sur la « réforme ».
Il n’y avait pas de poussière car le tiroir n’a jamais été ouvert avant 2016.
La République va donc essayer de mettre en place la « réforme », maintenant que le tiroir a été ouvert.
Les éditeurs des livres scolaires qui ne sont peut-être pas étrangers à l’ouverture du tiroir, sont contents car pour l’accent sire con flakes, des traits d’union, et quelques mots, il va falloir tout rééditer : ils ont attendu vingt-six ans, et espèrent que la gauche caviar va au moins contribuer au démarrage de cette « réforme » de la République, qui va leur rapporter gros.
Il reste à trouver un riche lieu pour l’annoncer !

Laoshi 19/02/2016 06:50

Je me doutais que la polémique du moment allait redonner de la jeunesse à ce vieil article. La loi de 2008 n'avait pas eu le même succès.

Je noterais que cette réforme était déjà utilisée dans les faits. Moi-même en tant qu'enseignant de français, je l'utilisais, notamment pour les chiffres ou le participe passé de "laisser" (pour des exemples à des niveaux différents d'apprentissage). Mais vous avez raison de noter que le grand public ne la découvre que maintenant grâce à la médiatisation qui en est faite. Il est dommage d'ailleurs que des choses si importantes - étant donné l'émoi que cela provoque 26 après - ne soient pas mieux médiatisées. Sur ce coup-là, jamais les manuels n'ont aussi bien rempli leur mission pédagogique.
Mes amis mettront maintenant des traits d'union sur les chiffres en écrivant leurs chèques. Ils les avaient supprimés partout (le banquier ne les refusaient pas malgré tout).

Cela ne fait pas 26 ans que les manuels pouvaient être changés, mais 8 ans, depuis 2008. C'est en effet la date où cette réforme est devenue la norme à enseigner. Je m'interroge quand-même : pourquoi attendre si longtemps si cela est bénéfique à la vente des manuels? Les conspirationnistes y trouveront certainement l'explication.

Dans tous les cas, vous avez raison : "peut-être" s'écrit avec un trait d'union et un accent circonflexe. Cela n'a pas changé.

Merci d'avoir rappelé la polémique du moment, et merci de votre intérêt pour ce blog.