Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 20:36

La difficulté d’écriture de ce mot vient du fait qu’en français, il existe deux « leur » différents.

  • ·         Le premier « leur » est un pronom, invariable devant un verbe.
  • ·         Le deuxième « leur » est un déterminant, ou plus précisément un adjectif possessif qui s’accorde avec le nom qu’il accompagne mais uniquement au pluriel. « leur » n’a pas de féminin. L’adjectif possessif peut donc être au singulier : « leur » ou au pluriel : « leurs ».

 

  •   « leur » = pronom
  • 

Comment identifier le pronom ?

Un pronom (pro-nom) remplace un nom afin de ne pas le répéter. Son sens est donc celui d’un nom. Vous trouverez donc d’après le sens de la phrase l’élément qu’il remplace.

D’une façon plus pratique, lorsque « leur » est placé devant un verbe, il s’agit inévitablement du pronom. Pour le vérifier, vous pouvez remplacer « leur » par « à » + le nom qu’il remplace, ou par « lui », un autre pronom (mais qui change un peu le sens).

Exemple : Je leur dis de venir. (« dis » est un verbe, donc « leur » est un pronom. Il remplace ici des personnes indéterminées : « Je dis à ces personnes de venir ». Il est aussi grammatical de dire : « Je lui dis de venir »).

 

Lorsque « leur » est placé après un verbe, relié par un trait d’union, il s’agit également du pronom « leur ». Il s’agit juste d’une inversion. Le principe est le même que précédemment.

Exemple : Dis-leur de venir. (« dis » est un verbe à l’impératif qui impose une inversion avec le pronom « leur ». « leur » fait référence à des personnes indéterminées. On peut dire : « Dis à ces personnes de venir », ou encore : « Dis-lui de venir ».

 

Attention !!

Lorsque « leur » est un pronom possessif, il s’accorde au pluriel.

Il est facile à reconnaître car « leur » est alors placé après un déterminant. En tant que pronom, il remplace toujours un nom.

Exemple : Ce n’est pas ton jouet, c’est le leur. (le jouet appartient à un groupe de personnes).

Cette voiture n’est pas à toi, c’est la leur. (leur voiture)

Ce ne sont pas vos jouets, ce sont les leurs. (les jouets appartiennent à plusieurs autres personnes)

Vous pouvez remplacer le pronom possessif par un autre pronom possessif :

Exemple : Ce n’est pas ton jouet, c’est le sien. (le jouet appartient à UNE personne)

Cette voiture n’est pas à toi, c’est la mienne. (la voiture m’appartient)

Ce ne sont pas vos jouets, ce sont les siens. (les jouets appartiennent à UNE personne)

Si vous transformez la phrase pour exprimer le nom remplacé, le pronom est remplacé par l’adjectif possessif :

Exemple : Ce n’est pas ton jouet, c’est leur jouet.

Cette voiture n’est pas à toi, c’est leur voiture.

Ce ne sont pas vos jouets, ce sont leurs jouets.

 

  •   « Leur » adjectif possessif
  • 

Les adjectifs possessifs sont une catégorie de déterminants. Autrement dit, ils servent à introduire un nom. Il est alors facile de reconnaître « leur » quand il est adjectif possessif ; en effet, il est placé devant un nom qu’il introduit. Ainsi, il s’accordera avec lui au pluriel (« leur » n’a pas de forme particulière au féminin).

 

« leur » en tant qu’adjectif possessif pose un problème aux apprenants, car il exprime de lui-même une forme de pluriel. En effet, son sens est que l’objet possédé est possédé par plusieurs personnes. Ce n’est cependant pas cela qui impliquera qu’il y ait un « s » ou non. L’accord de « leur » au pluriel se fera uniquement si l’objet possédé est lui-même pluriel.

Exemple : « Les enfants embrassent leur maman. » (chaque enfant n’a qu’une maman, leur, qui exprime pourtant un pluriel d’enfants, sera au singulier car il réfère à la maman de chaque enfant.)

« Les enfants rangent leurs jouets » (Chaque enfant à plusieurs jouets, « leurs » est donc au pluriel).

Si vous souhaitez exprimer la possession par une seule personne, alors vous choisirez l’adjectif possessif « son », « sa » ou « ses ». Il est ainsi possible de reconnaitre la nature de « leur »/ « leurs » si on peut le remplacer par un de ces mots (en transformant la possession de l’objet de plusieurs personnes à une seule personne)

Exemple : « L’enfant embrasse sa maman. »

« L’enfant range son jouet. » (un enfant possède un jouet)

« L’enfant range ses jouets. » (ici un enfant possède plusieurs jouets).

 

San effectuer de transformation, si vous voulez vous assurer qu’il s’agit d’un adjectif possessif (déterminant) vous pouvez le remplacer par un autre déterminant comme un adjectif démonstratif ce/cet/cette (singulier) /ces (pluriel)

Exemple : « Les enfants rangent leurs jouets. »

« Les enfants rangent ces jouets. »

Ou : « Les enfants embrassent leur maman. »

« Les enfants embrassent cette maman. »

Si la construction est grammaticalement possible, alors il s’agit d’un déterminant (notez que ce/cet/cette s’accorde au féminin).

 

 

 

Pour résumer

« leur » ne prendra pas de « s » quand il est devant un verbe, (après en cas d’inversion), quand il est précédé d’un article au singulier, ou placé devant un nom singulier.

« leurs » prendra un « s » quand il est placé devant un nom au pluriel ou précédé d’un article au pluriel.

 

 

 

 

  

Exercice : Insérez dans les phrases suivantes la forme correcte de « leur » (« leur » ou « leurs »)

1-      Je ________ ai pourtant répété trois fois qu’ils ne pouvaient pas entrer avec ___________ chien.

2-      Les enfants aiment beaucoup jouer avec ce ballon, mais ce n’est pas le _____________.

3-      ___________ attitude est inacceptable. J’espère que tu vas le ____________ dire.

4-      ___________ parents conduisent une Cadillac rouge, mais ce n’est pas la _____________.

5-      Ils _______________ offrent toujours beaucoup de cadeaux.

6-       _______________ amis sont nos amis, quoi qu’il _______________ arrive, je ____________ offrirai mon aide.

7-      Dis-___________ que nous pensons bien à eux.

8-      Tu ____________ as bien donné l’invitation ? J’espère que tu n’as pas oublié de _____________ demander d’apporter _______________ photos de vacances.

 

 

bisous_maman.jpg

 

 

Réponses à l'exercice

1- leur – leur ; 2- leur ; 3- leur – leur (devant un verbe + le premier « le » est aussi un pronom) ; 4- leurs – leur ; 5- leur ; 6- leurs – leur – leur ; 7- leur ; 8- leur – leur (cela marche aussi devant un verbe à l’infinitif) - leurs

 

 

 

Lire aussi

"quoique" ou "quoi que"?

Censé ou sensé ?

s'est/c'est, ses/ces ou sais/sait

Reconnaître la nature d'un mot

Le pluriel de "chacun"

voir/voire

 

 

___________________________________________________________________________

Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires

Moi 19/09/2016 13:23

Ce n'est pas la première fois que je lis que 'leur' ne s'accorde pas au pluriel lorsque le possédé est singulier, mais, vraiment, tout porte à croire que c'est totalement faux.

Vous écrivez que "les enfants embrassent leur maman", parce qu'il n'y a qu'une maman par enfant. Maintenant, admettons que lesdites mamans se sont rencontrées. Selon votre logique, "leur maman" étant au singulier, il faudrait écrire "leur maman s'est rencontrée", ce qui est absurde. Le pluriel est nécessaire, on écrira bien "leurS mamanS se sont rencontréeS".

On se rend compte également de cela lorsque le pluriel a une consonnance différente du singulier : dira-t-on "les cavaliers partent combattre sur leurs chevaux" ou bien "les cavaliers partent combattre sur leur cheval" ? Il est évident que la première phrase est la bonne, même si les cavaliers ne possèdent effectivement qu'un unique cheval chacun.

En outre, je rajouterai que 'leurs' est à 'leur' ce que 'nos' est à 'notre'. Si je suis un des enfants et que j'embrasse ma maman, dirai-je "nous embrassons nos mamans" ou bien "nous embrassons notre maman" ? Encore une fois, il est évident que la première phrase est la bonne, la seconde suggérerait que la maman est commune à tous les enfants. D'où la nécessité d'écrire "leurs mamans" et non "leur maman", même lorsqu'il n'y a qu'une maman par enfant.

Moi 24/10/2016 15:25

Bonjour,
Merci à vous également pour votre commentaire tout aussi intéressant et bien complet !
Effectivement je me suis dit après coup qu'on pouvait bien dire "Prenez votre livre" à un groupe d'élèves ayant chacun un livre...
La question était donc plus complexe que je ne le pensais, et je crois que votre réponse me satisfait sur tous les points.
Cordialement,
Moi.

Laoshi 04/10/2016 04:23

Bonjour,
Merci pour votre commentaire très intéressant.
Dans l'ensemble, vous répondez à votre propre question.
Et si, 'leur' reste au singulier si le possédé est singulier. Vous en donnez la preuve: notre maman = 1 maman, nos mamans = plusieurs mamans.
La vraie question c'est: faut-il considérer qu'il n'y a qu'un objet possédé par personne ou prendre tous les objets ensemble et dire qu'il y en a plusieurs?

Il y aura toujours une ambigüité en français.
Avec un pluriel (leurs, nos) vous saurez toujours qu'il y a plusieurs objets possédés. Au singulier, vous saurez qu'il n'y en a qu'un.
Le problème, c'est celui qui possède: l'envisagez-vous comme un groupe ou comme un ensemble d'individus? (les deux sont possibles).

ambiguïté du pluriel:
- "prenez vos livres!" (vous parlez au groupe classe).
voulez-vous dire que les apprenants ont plusieurs livres (chaque apprenant prend plusieurs livres), ou bien que chaque apprenant prend son livre (et qu'en tant que groupe, il y en a donc plusieurs)?

ambigüité" du singulier
-"prenez votre livre!" (vous parlez au groupe classe)
Voulez-vous dire que chaque apprenant prend un livre (chacun un différent), ou bien que le groupe d'apprenants prend LE seul livre qu'ils ont en commun dans la classe?

Tous vos problèmes d'interprétation viennent de là.
Ainsi, tout est une question de point de vue. Si vous prenez tous les enfants comme un groupe, alors il y aura effectivement plusieurs mamans (pour le groupe ou pour chaque enfant). Si vous prenez les enfants individuellement, ils ont chacun leur maman (notez bien qu'avec "chacun" dans cette dernière phrase, le pluriel est devenu impossible, et pourtant le sujet est pluriel) ou une seule maman en commun.

"Les enfants embrassent leurs mamans" est possible si on prend les mamans du groupe d'enfants. On peut comprendre que chaque enfant embrasse toutes les mamans.
"Les enfants embrassent leur maman", là on sait que chaque enfant embrasse sa maman (pas celle des autres), mais la maman peut être commune à tous.

"leurs mamans se sont rencontrées"= ici, il est nécessaire que le sujet soit pluriel (il y a plusieurs mamans pour tout le groupe d'enfants). "leurs" fait référence au groupe et pas aux enfants individuellement, c'est imposé.

Pour votre exemple avec les chevaux, vos deux phrases sont bonnes, la deuxième (singulier) précise que chaque cavalier n'a qu'un seul cheval, mais peut-être que c'est le même...
Avec le pluriel: le groupe possède un ensemble de chevaux, mais est-ce qu'il y a plusieurs chevaux par cavalier?


Votre dernière remarque semble indiquer que vous excluez l'interprétation une maman (différente) par enfant, qui existe pourtant. Plus généralement, vous refusez toutes les interprétations qui attribuent un objet possédé à un individu constituant du pluriel.
Le français est une langue vivante, qui évolue, et peut-être que cette ambigüité du français disparait pour les jeunes générations, en excluant d'emblée une des deux interprétations. A suivre...

crystal 03/08/2016 20:15

Je comprends bien la leçon pour accorder leur ou leurs, mais il reste cependant une interrogation...

Dans la phrase suivante : Un grand nombre de réceptionnistes voient ainsi leur tâche simplifiée.

dans mon corrigé c'est indiqué que « tâche » ne prend pas de '' s '' , donc « leur » ne prendra pas de '' s '' également. comment je peux savoir si « tâche » doit rester au singulier ou au pluriel?


Merci d'avance!

Laoshi 04/08/2016 01:53

Bonjour,
Pour savoir si le mot est au singulier ou au pluriel, il faut bien en comprendre le sens. Ici, on ne parle pas de toutes les petites tâches individuelles que le réceptionniste doit faire, mais de l'ensemble de ce qu'il doit faire.
Pour bien comprendre, vous pouvez remplacer par un mot comme "travail" dont le pluriel est différent.
Votre phrase correspond au sens de : "Un grand nombre de réceptionnistes voient ainsi leur travail simplifié" et non: "Un grand nombre de réceptionnistes voient ainsi leurs travaux simplifiés".
Ceci dit, selon le contexte (en définissant des tâches précises, peut-être inhabituelles), le pluriel peut avoir du sens.

CComm 06/10/2015 12:29

Donc, quand on dit "Les filles ont fini leur flacon de shampooing",
il peut s'agir d'un flacol par fille
ou
du flacon alloué aux filles.

Exact ?

Laoshi 16/10/2015 02:59

Tout à fait.
"leur flacon" peut être:
- un flacon par fille
- un flacon pour toutes les filles (un seul en tout)

Seul le contexte ou des détails supplémentaires pourront permettre de lever l’ambigüité.