Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 20:10

 

Pourquoi dit-on : "pas question" ou "pas de question", quelle différence?

 

Pourquoi dit-on "pas de problème" mais pourquoi ne peut-on pas dire "pas problème"?

 

 En fait, il est essentiel de comprendre que ces énoncés sont des abréviations d'énoncés plus complexes, et que la réponse se trouve précisément dans l'énoncé complexe.

 

- En effet, "pas question" est l'abréviation de "il n'en est pas question".

"être question de quelque chose" est une forme impersonnelle qui permet d'expliciter le sujet principal de conversation, l'élément autour duquel tourne la conversation.

Le "de" est une préposition qui introduit ici le complément du nom (question). Il est repris dans le pronom "en" (qui remplace de + élément en pronom). Notez pour la syntaxe que sa place grammaticale serait après "question".

"On parle de XXX" peut être énoncé sous la forme : "il est question de XXX"

exemple: "On parle de Jean" = "il est question de Jean".

Ainsi sa négation : "il n'en est pas question" signifie au premier degré que l'on ne parle pas de ce sujet ("en").

Cependant, cette expression est maintenant plus souvent utilisée pour exprimer un refus catégorique. On refuse absolument quelque chose, et cela tellement que ce n'est même pas la peine d'en parler, que l'on n'en parle pas et que l'on n'en reparlera pas. Il n'y aura pas de changement d'avis possible. Aucune négociation.

On l'abrège en disant : "pas question".

 

Attention aussi à la tournure : "hors de question" dont le sens est le même (en plus fort) que "pas question" (le "de" avant "question" provient de la locution "hors de"; pour plus d'explications, voir notre article : pas question - hors de question )

 

 

- "Pas de question" est l'abréviation de "il n'y a pas de question".

"avoir une question" signifie simplement avoir quelque chose à demander. La forme négative signifie simplement ne rien avoir à demander.

Le "de" est ici la forme négative de "un", "une", "des" (article indéfini). Pour la syntaxe, ce "de" se place donc devant le mot "question".

On l'abrège donc en disant : "pas de question".

 

 

 En ce qui concerne "pas de problème", cette expression est l'abréviation de l'énoncé : "il n'y a pas de problème". Cela signifie simplement une absence de difficulté.

 

En revanche, il n'est pas possible de dire : "il n'en est pas problème". Cette expression n'a pas de sens, aussi, son abréviation "pas problème" n'existe pas.

 

223652713_096f157667.jpg

 

 Lire aussi :

pas question - hors de question

Censé ou sensé ?

Le pluriel de "chacun"

Savoir - Connaître

Je doute que / je pense que

voir/voire

De jour en jour, jour après jour, au jour le jour

 


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires

derma microneedle roller review 03/09/2014 14:31

Good learning here about the difference between the various phrases used and the difference in meaning though they sound and seem similar. No Way and No Matter are the two phrase that are quite confusing.