Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 17:04

 

Nous allons parler ici des procédés qui permettent d'améliorer son style à l'écrit.

 

Nous avons déjà vu dans un article précédent qu'il était important de faire des phrases courtes, et de revenir parfois à l'essentiel : Sujet + Verbe + COD / COI (Construction de phrases )

 

Nous avons également parlé du sentiment de manque de vocabulaire, qui est le plus souvent dû à des difficultés de formulations (l'impression de manque de vocabulaire ).

 

Nous allons maintenant revenir sur quelques astuces qui permettent d'améliorer son style, et de diversifier son expression. Pour des francophones, la difficulté sera de repérer les éléments à modifier. Dans une perspective FLE, cela sera abordé dans l'objectif d'augmenter le vocabulaire à des fins pratiques : enrichir son style et ses formulations à l'écrit.

 

Nous insisterons sur trois points :

 

 Remplacer un mot par un autre mot du même champ lexical, proche ou plus précis. On y gagnera ainsi en sens.

 

Cela concernera tout d'abord les verbes "être" et "avoir" qui sont souvent trop utilisés. Vous pouvez ainsi remplacer "être" selon le contexte par un verbe d'état : "sembler", "paraître", "devenir", "avoir l'air", etc. ou parfois : "exister", "vivre", etc. Le changement de verbe peut imposer un changement de phrase :

Exemple : "Je suis grand" peut devenir "je mesure un mètre quatre-vingts". D'une impression subjective, on donne ainsi une mesure objective, plus précise.

 

Pour le verbe "avoir", il existe sans doute plus encore de synonymes (notez que nous n'avons pas dit : "il y a sans doute plus de synonymes"). "Exister" est donc synonyme de "il y a", mais selon le contexte, vous pourrez utiliser "posséder", "détenir", etc. N'oubliez pas également les expressions comme "avoir mal" qui peuvent être remplacées comme pour celles-ci par "souffrir".

Exemple : "J'ai beaucoup de livres" = "j'accumule (/j'entasse) des livres par centaines dans ma chambre" (à nouveau, vous êtes plus précis).

 

Mais attention ! Les verbes "être" et "avoir" servent aussi d'auxiliaires pour les temps composés comme le passé composé, et dans ce cas-là, ils sont totalement indispensables !

 

Ces changements peuvent aussi être faits pour les noms communs génériques, les adjectifs les plus communs, etc. Ainsi, si c'est votre thème, vous pourrez remplacer "maison" par "habitation", "pavillon", "abri", "logement", "villa", "logis", "résidence", "toit", "construction", "bâtisse", "cabane", "domicile", "foyer", etc.

 

Pour les adjectifs, vous pouvez remplacer un mot comme "grand" par "immense", "imposant", "gigantesque", "élancé", "géant", "étendu", "ample", "large", "spacieux", "vaste", "profond", etc. Les synonymes ne manquent pas.

 

 

 Préférez le mot exact aux périphrases. Aussi, veillez à repérer les périphrases que vous avez produites et remplacez-les par le mot juste.

Exemple de périphrase : "Celui qui lit". Préférez-y le mot juste : "le lecteur".

ou encore : "celle qui a gagné" = "la gagnante".

 

 

 Reformulez vos phrases complexes plutôt que de chercher à accorder des phrases qui ne vont pas ensemble :

Exemple :

"Ayant reçu votre courrier de la semaine dernière, [je ne suis pas d’accord]." (le début de la phrase ne va pas bien avec la fin, le rapport logique n’est pas clair, mais ce n’est pas la fin de la phrase qu’il faut changer et entraine) = " En réponse à votre courrier de la semaine dernière je voudrais vous exprimer mon désaccord." Ici, plutôt que de chercher la fin de phrase correcte, il vaut mieux refaire toute la phrase.

 

 

 

 Exercice 1 : Reformulez ce texte: (vous pouvez tout changer et n’oubliez pas de raccourcir les phrases)

 

J’ai un grand appartement qui fait 300 mètres carrés dans le centre de Paris avec vue sur la Seine. Mon appartement a les murs bleus, et j’ai beaucoup de meubles. Les meubles sont assez grands. Certains meubles que j’aie datent de Louis XIV. C’est ma femme qui a choisi cet appartement à Paris. C’est elle qui aime les vieux meubles. Celui qui nous a vendu cet appartement est aussi celui qui possède l’appartement au-dessus du notre.

 

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

 

Exercice 2 : En quoi consiste votre profession ? Rédigez.

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

 

 

4792430261_39bb888f7b.jpg

 

 Lire aussi :

l'impression de manque de vocabulaire

Construction de phrases

 


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires