Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 06:22

Nous proposons ici quelques activités qui permettront à vos apprenants de formuler des hypothèses.

N’oubliez pas qu’il n’est pas toujours possible de tout demander à vos apprenants, et que selon les cultures, il faudra vous adapter.

 

L’utilisation de "si" ne doit pas être systématique. Demandez-leur de varier leurs expressions.

 

 

 

 

 Expression écrite  ou orale (activité de production guidée) :

 

-       Que feriez-vous si vous étiez riches ?

-       Qu’emporteriez-vous avec vous si vous deviez partir sur une île déserte ?

-       Quels seraient vos trois vœux si vous pouviez les demander à un génie (de lampe) ?

-       Si vous pouviez voyager dans le temps, où et quelle époque voudriez-vous aller ?

-       Si vous pouviez être quelqu’un d’autre, qui choisiriez-vous d’être ?

 

 

 

 Jeux de rôle : voici des situations qui pourront aider vos apprenants à formuler des hypothèses. Rappelez-leur que c’est l’objectif (car dans un jeu de rôle, assez libre, il est toujours possible de s’écarter de l’objectif) et s’il faut, ramenez habilement la conversation vers la formulation de ces hypothèses.

 

 

Situation 1 : enquête

Un objet de votre choix (un objet dans la salle, ou imaginaire : trésor, bijou, œuvre d’art, etc.) a disparu. Vos apprenants sont les enquêteurs. Ils doivent faire des suppositions sur la façon dont a été volé l’objet et sur la personne qui l’a volé : déroulement du vol, profil du voleur, etc. Ils doivent accumuler les hypothèses en vue de comprendre ce qui s’est passé et d’essayer de retrouver la personne.

 

 

Situation 2 : itinéraire

Un de vos apprenants doit se rendre dans un lieu précis (de son choix : un lieu dans la ville, sur la planète, etc.) Il dispose pour cela de moyens limités (peu d’agent, pas de moyen rapide de locomotion). Il demande à ses camarades de lui faire des propositions pour y aller et faire des hypothèses sur le meilleur parcours (le plus rapide, le moins fatigant, le moins dangereux, etc.). Il devra toujours trouver une excuse pour que la solution proposée soit mauvaise. Les autres devront prendre en compte ses objections pour faire une nouvelle proposition.

 

 

Situation 3 : séduction

Un de vos apprenants veut séduire un homme/une femme. Avec ses amis, il/elle doit faire des hypothèses sur ce qu’il/elle doit dire ou faire. Ils doivent anticiper les réactions de la personne à séduire et envisager toutes les possibilités : acceptation, refus, hésitation, etc. Ils doivent envisager les meilleurs lieux possibles pour cette séance de séduction, et tout ce qu’il faudra dire.








 Lire aussi :
Exprimer l'hypothèse : Conjonctions et Prépositions
Si + indicatif, impératif ou conditionnel ? – la concordance des temps
Ne parlez pas de malheur!
Activité : exprimer la conséquence
Faire des reproches





Retour au sommaire

27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 11:30


Lors des premières leçons de manuels de FLE, on étudie généralement la présentation générale d’une personne : nom, prénom, sexe, nationalité, pays, activité, etc.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste de personnalités avec leur nom, leur travail, leur pays de résidence et leur nationalité. A partir de ce document, vous pourrez faire parler vos apprenants et les amener à présenter à la classe ces différents personnages.

 

 

Prénom : Nicolas

Nom : Sarkozy

Travail : Président de la France

Lieu de résidence : France, Paris

Sexe : Homme

Nationalité : Français

 

 

 

Prénom : Pablo

Nom : Picasso

Travail : Peintre

cubiste

Lieu de résidence : Madrid, Espagne

Sexe : Homme

Nationalité : Espagnol


Prénom : Hillary

Nom : Clinton

Travail : Avocate, Politicienne

Lieu de résidence : Washington, Etats-Unis

Sexe : Femme

Nationalité : Américaine

Prénom : Wolfgang Amadeus

Nom : Mozart

Travail : Musicien, compositeur

Lieu de résidence : Allemagne, Europe

Sexe : Homme

Nationalité : Allemand



 

Prénom : Ang (An)

Nom : Li

Travail : Réalisateur, Producteur, scénariste

Lieu de résidence : Etats-Unis

Sexe : Homme

Nationalité : Taïwanais


 

Prénom : Elizabeth

Nom : Windsor

Travail : Reine d’Angleterre

Lieu de résidence : Londres, Angleterre

Sexe : Femme

Nationalité : Anglaise

Prénom : Carla

Nom : Bruni

Travail : chanteuse et première dame de France

Lieu de résidence : Paris, France

Sexe : femme

Nationalité : Italienne et française



 

Prénom : Céline

Nom : Dion

Travail : Chanteuse

Lieu de résidence : Montréal, Québec  

Sexe : Femme

Nationalité : Canadienne

Prénom : Angelina

Nom : Jolie

Travail : Actrice

Lieu de résidence : New-York, Etats-Unis

Sexe : femme

Nationalité : Américaine 

Prénom : Takeshi

Nom : Kitano

Travail : Réalisateur, Acteur

Lieu de résidence : Tokyo, Japon

Sexe : Homme

Nationalité : japonais



Prénom : Ronaldinho

Nom : Gaucho

Travail : Joueur de foot

Lieu de résidence : Milan, Italie

Sexe: Homme

Nationalité : Brésilien 

Prénom : Vladimir

Nom : Poutine

Travail : Président de la Russie

Lieu de résidence : Moscou, Russie

Sexe : Homme

Nationalité : Russe 





Retour au sommaire
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 13:43

Beaucoup d’apprenants Français ou étrangers, ont des difficultés à construire des phrases. La difficulté provient souvent d’une pensée confuse et de la recherche de complexité qui n’a pas besoin d’être. Pour celui qui écrit comme pour le lecteur, il est préférable de faire des phrases courtes. Dans une phrase longue, on en oubliera le début avant d’arriver à la fin. Il sera difficile de repérer ses constituants et de la comprendre.

 

Ainsi, il est nécessaire dans ces cas-là de faire revenir l’apprenant à la construction basique de phrases simples :

Sujet + Verbe + COD / COI.

 

Obligez l’apprenant à poser des points, à recommencer des phrases plutôt que de les laisser continuer avec des subordonnées ou pire, avec des participes présents. Revenir à la phrase simple, c’est simplifier son expression, c’est réapprendre à bien construire une phrase.

 

L’exercice suivant s’adresse aux apprenants qui ont tendance à faire des phrases trop longues et mal structurées. Il s’agira de les laisser d’abord produire un texte comme ils le font d’habitude. Ensuite, vous reviendrez dessus et construirez des phrases simples, avec un seul verbe. Vous en mettrez là où cela a été oublié. Enfin, les verbes/sujets/compléments repérés, vous réduirez les phrases à ces éléments en repérant les compléments circonstanciels, éléments facultatifs des phrases, et en les retirant. Il ne restera que les phrases de base. L’objectif est ici le repérage.

 

 

Exercice 1 : Décrivez votre maison (aucune consigne)

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

 

Exercice 2 : Reprenez votre texte, mais n’écrivez que des phrases simples :

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

 

Travail sur les éléments facultatifs :

Exercice 3 :         - Dans le texte que vous venez d’écrire, relevez les éléments facultatifs. Qu’apportent-ils à la phrase ? (Relisez le texte sans les éléments facultatifs)

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

…………...............................................................................................................................................................

 

 

4777767086_708b9bb6c2.jpg



 Lire aussi :

Travailler son style écrit : les reformulations
"C'est ... que..." : figure emphatique
construction de mots
l'impression de manque de vocabulaire
Expressions autour d'un mot
Questions pour des champions
Reconnaître la nature d'un mot
accorder : nom, verbe ou adjectif?



Retour au sommaire

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 13:05

Voici quelques idées de jeux de rôle qui vous permettront de faire utiliser l’expression de la conséquence à vos apprenants.

 

L’idée est de mettre en place un débat où chacun devra justifier son point de vue.

 

       Débat 1 : Faut-il augmenter les charges sociales aux entreprises ou les réduire ?

Ce débat portera sur l’emploi : l’augmentation des charges diminue les finances des entreprises qui ne peuvent plus employer autant de personnes. Il y a plus de chômage et moins d’acheteurs des produits fabriqués. L’économie est ralentie.

D’un autre côté, les charges prélevées aux entreprises peuvent permettre à l’état d’aider les personnes défavorisées, de construire des hôpitaux, des structures sociales, etc. Cela aide les plus pauvres à s’insérer dans la société et construit une société plus égalitaire. Les riches sont moins riches, mais les pauvres moins pauvres.

 

       Débat 2 : Faut-il donner des devoirs aux élèves ?

Ce débat portera sur l’autonomie des apprenants : Donner des devoirs oblige les apprenants à travailler, ils savent ce qu’ils ont à faire, ils revoient leur cours et ainsi le connaisse mieux. Les devoirs rendent les élèves studieux.

Ne pas donner de devoirs permet de responsabiliser les élèves. Ils vont eux-mêmes revoir leur cours, se concentrent sur l’essentiel du cours, passent plus de temps à apprendre qu’à faire des exercices pas toujours adaptés à leur façon d’apprendre. Ils apprennent leur vocabulaire plutôt que de l’utiliser sans réfléchir dans des exercices un peu trop systématiques et qui ne les aide pas forcément. Ils gardent plus de temps pour l’essentiel. L’absence de devoirs rendrait les élèves efficaces et autonomes.

 

       Débat 3 : Faut-il faire des lois ?

Ce débat porte également sur l’autonomie : les lois sont contraignantes, pas toujours justes et adaptées aux personnes. Elles interdisent à tout le monde des choses que seuls certains ne feraient pas correctement. Cela entrave la liberté de chacun et empêche de se responsabilisé. L’homme sans loi se comporterait mieux. Il ne chercherait pas bêtement à braver la loi, puisqu’il n’y en aurait pas. L’absence de lois rendrait les hommes responsables.

Au contraire, les lois donnent des limites, protègent les plus faibles de la tyrannie des plus forts. Elles permettent une société plus juste et égalitaire où il n’est pas nécessaire de se battre pour exister. Elle rend les hommes égaux.

 

 

Prenez finalement un débat d’actualité, ou un thème qui touche vos apprenants, et faites les débattre sur les conséquences de telle ou telle décision.

 

 Voir aussi : 
les verbes de conséquence 
Exprimer la conséquence : Conjonctions, Adverbes et Prépositions
le verbe rendre et la conséquence 
argumentation absurde 
Activités pour formuler des hypothèses 

 

 

 


Retour au sommaire

13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 10:28

Un peu de provocation pour aider vos apprenants à argumenter. Voici une activité ludique basée sur des raisonnements absurdes, quoique pas nécessairement en apparence. Aux apprenants de le décider.

 

Voici quelques raisonnements :

 

-          La climatisation est un appareil qui refroidit. Son utilisation sur toute la planète permettrait donc de refroidir la Terre et de lutter contre le réchauffement climatique.

 

-          Rouler vite permet de rouler moins longtemps pour une même distance. Puisque le moteur tourne moins longtemps, la voiture consomme moins longtemps de l’essence.  C’est donc économique.

 

-          Je suis dans une file de voitures sur l’autoroute. La voiture qui roule devant moi roule plus vite que moi, puisqu’elle est devant. Celle qui est derrière roule moins vite que moi, puisqu’elle est derrière.


 Un produit allégé ne fait pas grossir.  

 

 


Vos apprenants devront utiliser les structures de base pour l’argumentation : "parce que", "car", "puisque", etc. Insistez pour qu’ils construisent des phrases complètes, avec des propositions principales !

 

 Voir aussi :
les verbes de conséquence
Exprimer la conséquence : Conjonctions, Adverbes et Prépositions

le verbe rendre et la conséquence 
Activité : exprimer la conséquence  


 


Retour au sommaire

5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 11:04

Connaître les mots d’une même famille a de nombreux avantages. Cela permet d’abord d’enrichir son vocabulaire, mais aussi et surtout de connaître la construction des mots en français par l’ajout/retrait de préfixes ou de suffixes. Cela permet enfin d’améliorer son orthographe ; en effet, la construction de mot suit des règles, et le fait de les connaître permettra de bien les orthographier.

Nous proposons ici des exercices de construction de mots. Dans le premier, il s’agit de trouver des noms à partir d’adverbes. La difficulté provient du fait que l’adverbe se construit à partir de l’adjectif. Il faut donc décomposer l’adverbe, puis, à partir de l’adjectif, retrouver le nom. Il s’agit donc d’abord de décomposer puis de recomposer.

Dans le second exercice, il s’agit du même principe, mais cette fois-ci  partir du verbe. Il s’agit donc de retrouver le radical du verbe, puis, à partir de là, de recomposer le nom.

Ces différents exercices vous permettront d’aborder la construction des mots et les différents affixes du français que vous devrez expliquer en parallèle.

 

 

·         Exercice 1 : Trouver le nom qui correspond aux adverbes suivants :

Gaiement : ____________________                                          fortement : __________________

 Prodigieusement : ______________                                          ouvertement : ________________

 Faiblement : ___________________                                         sensiblement : ________________

 Particulièrement : _______________                                         forcément : ___________________

 Universellement : ________________                                      allègrement : __________________

 

 

·         Exercice 2 : Trouver le nom qui correspond aux verbes suivants :

S’engouffrer : __________________                                          réchauffer : ______________________

Allonger : ______________________                                        construire : ______________________

Affermir : ______________________                                        réussir : _________________________

S’envoler : _____________________                                        investir : ________________________

Flotter : _______________________                                          revoir : __________________________

 

 

réponses :

exercice 1 : la gaieté – un prodige – la faiblesse – une particularité – l’universalité – la force – une ouverture – la sensibilité – la force – l’allégresse.

Exercice 2 : un gouffre – la longueur – la fermeté – un vol – un flotteur – la chaleur – une construction – la réussite – un investissement – la vue.




Retour au sommaire
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 16:27


Voici une activité qui n'est pas simple du tout à réaliser. J'ai personnellement pu constater de moi-même la difficulté qu'il peut y avoir à lancer un jeu de rôle où les apprenants doivent se faire des reproches.

Dans ce type d'activité, l'enseignant s'attend à ce que les apprenants se disent les choses clairement et en face comme cela se passerait en France. Et oui, nous les français, nous aimons que les choses soient claires. Seulement, pour des publics asiatiques, fortement empreints de confucianisme, ça ne se passe pas toujours comme ça... On n'aime pas dire les choses en face, on les suggère, on conseille, et finalement, on évite habilement le conflit.

Vous qui attendiez une belle engueulade (simulée évidemment), vous restez sur votre faim. Que deviennent ces belles expressions que vous leur aviez enseignées pendant toutes ces heures? Ces mots subtils que vous étiez si fier de leur enseigner? Rien, ils ne servent à rien, car vos apprenants n'auront jamais le courage de les crier sur leur voisin. Tout au plus essaieront-ils d'en utiliser les formules les plus détournées et les plus atténuées pour faire avancer un peu l'histoire et le cours.

Et pour finir, le problème réglé, ils iront fêter leur réconciliation autour d'un verre.

Nous sommes des barbares...





 Mais bon, si malgré tout vous voulez tenter l'expérience voici quelques scénarios possibles tout droit issus de mon cerveau torturé et sadique :


idées de jeux de rôle autour du reproche :

- Deux amis : L’un des deux a volé de l’argent dans le portefeuille de l’autre


- A une conférence de presse, un politicien de l’opposition : A propos d’une affaire de détournement d’argent et d’abus de biens sociaux d’un membre du gouvernement.


 - Un élève a triché à un examen. Un professeur l’a vu et lui fait des reproches


- Une femme à son mari : Le mari a perdu beaucoup d’argent en jouant au poker


- Au cinéma : la personne assise à côté fait beaucoup de bruit


- un professeur à un élève : Un élève a oublié de faire ses devoirs


- Un grand frère/sœur à un petit frère/sœur : Le petit frère/sœur vient de casser un vase très cher


- deux voisins : Le jardin est mis en désordre par le chien du voisin


- Un patron à son employé : l'employé est arrivé en retard au travail

- etc.


 Pour la mise en place, il est possible d'écrire ces différents sujets sur un bout de papier. Les apprenants tirent alors au sort et doivent jouer la scène.

 Voici également quelques éléments qui pourront servir pour la construction des reproches : critiquer et avoir des critiques, ou encore Je doute que / je pense que , Etre convaincu (cliquer sur les liens)

 


 Lire aussi :
Ne parlez pas de malheur!
Pourquoi ne pas demander à ses élèves si le cours leur a plu
Activités pour formuler des hypothèses



Retour au sommaire

20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 11:23

Nous présentons ici une activité pour découvrir un mot et les expressions existantes avec ce mot.

 


Matériel : dictionnaire français-français indispensable.

Nombre de personnes : libre

But de l'activité : écrire un texte utilisant toutes les expressions contenant un mot

Objectif pédagogique : utilisation du dictionnaire. Construction de phrases. Utilisation d'un mot dans des contextes différents et découverte de toutes ses utilisations.

Déroulement : chaque participant choisi un mot et le cherche au dictionnaire (de préférence un mot qui peut avoir beaucoup de sens). A partir des définitions, il doit construire un texte un minimum cohérent utilisant tous les sens de ce mot.



 




exemples de productions d'apprenants :

Train

Un billet de train pour Strasbourg

Je suis en train de rêver

Un train de vie comme étudiante

Je vais mon petit train

Et

Suis en train

Zut,

A ce train

Je vais manquer le train

Magne toi le train


 

Pose

Il faut garder la pose

La belle pose

Sur cette pose, on peut imaginer des pensées

On prend plusieurs poses

Nos pensées sont créées

Si la pose est changée, il n’y a pas la même idée

Parler sans pose

Devenir un homme posé

Poser la première image d’une personne

On lui a donné une position.


 



exemple du professeur :
 

Age

 

C’est à l’âge du livre

Qu’il vit son premier âge

Et d’âge en âge

Atteint l’âge de raison

A la fleur de l’âge

Atteint l’âge d’or

Oh le bel âge

Et voilà l’âge ingrat

En dessous de l’âge mental

Dans la force de l’âge

A l’âge mûr

Puisqu’il n’a pas d’âge

Il ne paraît pas son âge

Et au-delà de la limite d’âge

Jusqu’entre deux âges

Jusqu’au quatrième âge

Puisqu’il ne sera pas de son âge

Et même au cinquieme âge

Lorsqu’il aura passé l’âge

Il retrouvera encore ses premiers âges

Chaque âge a ses plaisirs
 


Mr Ahmed, Air photographer.

19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 14:58

Voici une activité où le jeu est produit par les apprenants de FLE. Le jeu peut tout à fait être adapté à un groupe d'enfants francophones.

Nombre de participants : à partir de 3 (il n'y a pas de maximum, mais à partir 6, il faut faire des équipes)

Matériel (de préférence) : un dictionnaire français-français par élève.

Déroulement : Chaque élève doit choisir un ou plusieurs mots. Il peut en regarder la définition au dictionnaire pour en voir toutes les acceptions, mais cela n'est pas nécessaire. Ensuite, il doit produire une série de phrases qui décrivent l'objet en question (8 phrases pour chaque mot donne une bonne définition et permet que tout le monde vise la même longueur de texte). En connaître tous les sens possibles augmente la possibilité de faire des descriptions différentes et cela augmente l'intérêt du jeu (qui permettra également de faire découvrir d'autres sens et utilisations du mot). Le mot en question ne doit pas être présent dans les phrases. Ces phrases seront ensuite organisées de la moins évocatrice (la plus générale peut-être) à la plus précise, celle qui fera deviner le mot dont il est question. Il est possible d'effectuer le travail de préparation à plusieurs sur un même mot, à condition que chacun s'investisse.

Dans un second temps, chaque personne/ équipe va, à tour de rôle, présenter sa série de phrases aux autres. Les autres doivent donc trouver de quel mot il s'agit.

But du jeu : Chaque personne, ou équipe, doit deviner un maximum de mots à partir des phrases produites par les autres équipes. Celui/ celle qui en devine le plus gagne.

Objectif pédagogique : Mobilisation du vocabulaire et des contextes d'utilisation. Recherche au dictionnaire français-français pour s'y familiariser. Production de phrases. Compréhension des phrases produites par les autres. Organisation des idées. Coopération (dans le cas de groupes).





Voici quelques exemples produits par des apprenants : (le mot souligné est celui qu'il faut trouver)

Un bonbon

1. Ça  se  mange.

2. Il  n’a  pas  toujours  la  même  forme.

3. Il  a  des  couleurs  variées.

4. Les  enfants  l’aiment.

5. La  fourmi  l’aime  aussi.

6. Le  professeur  l’utilise  comme  des  cadeaux.

7. Ça  marche  pour  tenir  tranquille  les  jeunes  élèves.

8. Si  les  enfants  en  mangent  trop,  ils  ont  des  caries.

 

Un Chocolat

1. C’est un mot qui désigne un objet.

2. Cet objet est à manger.

3. Tout le monde l’aime.

4. Il peut être très cher ou pas.

5. Tu peux l’acheter à l’aéroport.

6. Il est noir ou blanc.

7. Les gens le donnent commme cadeau le 14 février (Le Jour de la Saint Valentin).

8. Il est produit à partir de cacao.

 

  La danse

1.      C’est une action qui désigne un art.

2.      Il représente aussi la culture spécifique d’un pays.

3.      Cet art existe dans le monde depuis l’existence des humains.

4.      On s’habitue à l’éxécuter avec l’accompagnement de la musique.

5.      Il peut être éxécuté par une personne ou par plusieurs personnes.

6.      Il est devenu un élément indispensable d’une fête ou d’un spectacle.

7.      Sans mains et sans pieds, on ne peut pas le faire.

8.      C’est une expression du corps.

 

Une fleur

1.      C’est un objet.

2.      Il croît.

3.      La plupart des personnes l’aiment, surtout les femmes.

4.      Il y a vraiment beaucoup de spécimens dans le monde.

5.      Il peut aussi présenter un pays.

6.      On l’utilise beaucoup dans des fêtes spéciales.

7.      Leurs odeurs sentent bon.

8.      Ne pas oublier de les porter quand tu vas à San Francisco.

 

Un Train

1. C’est un mot qui désigne un objet.

2. Il est long.

3. Il roule du matin au soir.

4. Il voyage beaucoup.

5. Les gens doivent payer pour l’utiliser.

6. C’est une espèce de véhicule.

7. Quand on le prend, it faut acheter un billet.

8. Il ne peut pas rouler dans la rue, mais sur des rails.




Les exemples du professeur :

Un Livre

Ce mot désigne un objet

Cet objet est produit par l’homme

Fabriqué en grand nombre d’exemplaires,

Il diffuse les plus grandes œuvres

Le contenu peut être ancien ou récent

Autrefois écrit sur différents supports, pierre, papyrus, parchemins…

Les signes qui le composent

Sont aujourd’hui imprimés sur des feuilles de papier reliées

 

Un Etudiant

C’est une personne

Cette personne a plus de dix-huit ans

Cette personne ne gagne pas d’argent

Mais elle travaille beaucoup

Cette personne est intelligente,

Son activité augmente sa grande culture

Cette personne suit une formation

Cette personne va à l’université ou dans une grande école

 

Un Dictionnaire

C’est un objet manufacturé

Plus il est gros plus il est riche

Il peut être illustré ou non

Il peut être enregistré sur ordinateur

Ou imprimé sur des feuilles de papier reliées

Il se rapporte toujours au moins à une langue

Il permet de mieux la connaître ou de la comprendre

Il explique des mots par des définitions ou en rapport à une autre langue

 

 

 


Retour au sommaire