Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 05:43

Voici un texte que j'ai écrit il y a longtemps, et qui pourrait trouver un écho dans l'actualité.

 

C'est l'occasion de rappeler que proposer d'écrire des paroles de chanson, un poésie, qui parle de l'actualité, cela peut être une façon de faire s'exprimer nos apprenants. Tout le monde a quelque chose à dire sur ce qui nous arrive actuellement, et même, tout le monde a envie de parler de ce qui se passe aujourd'hui. Il y aurait là une source de motivation à exploiter.

Et il pourrait même y avoir un aspect thérapeutique pour ceux qui le vivent le moins bien.

 

 

La grande cheminée

 

Après-demain, on sortira près de l’estuaire

Se délasser après qu’ils aient tout ramasser

On ira s’engourdir des vapeurs des soupirs

Dans les jardins où il n’y a pas de danger.

 

Après-demain, personne n’ira travailler

Après-demain, après notre grasse matinée

Je te dirai qu’on ne pourra pas se baigner

Mais que peut-être on voudra quand-même s’embrasser.

 

Après-demain, mais si le patron le veut bien

Parce que demain, il doit encore décider

Avec les comptables, pour un simple entretien

Il veut vérifier si l’on a bien travaillé.

 

Parce que demain on va stopper la machine

Après-demain personne n’ira travailler

On va s’arrêter, faire un break dans la routine

Un break dans les soupirs de la grande cheminée.

The factory chimney
Partager cet article
Repost0

commentaires