Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 00:49

Le sonnet est un type de poème dont la forme est codifiée. Il appartient donc au genre littéraire de la poésie.

Il est composé de quatre paragraphes appelés des strophes. Les deux premières strophes contiennent quatre lignes, appelées des vers. Une strophe de quatre vers s'appelle un quatrain. Les deux strophes suivantes comportent trois vers chacune. Une strophe de trois vers s'appelle un tercet.

En poésie, il est important de faire attention aux rimes. La rime est réalisée par la répétition des mêmes sons en fin de vers différents. Plus il y a de sons identiques plus la rime est riche. Dans un quatrain, les vers doivent être couplés deux par deux avec des rimes. Pour les tercets, il doit y avoir deux vers qui riment à l'intérieur de chaque tercet, et une rime commune entre un vers de chaque tercet.

Un autre aspect essentiel de la poésie en français est le comptage des syllabes. En principe, chaque vers doit contenir le même nombre de syllabes. Le nombre de syllabes le plus apprécié dans un vers est de 12, on appelle ce type de vers un alexandrin. Dans l'idéal, pour un vers de 10 syllabes (décasyllabe) ou de 12 syllabes (alexandrin), l'on doit réaliser une césure à la moitié du vers (5 ou 6 syllabes). Chaque demi-vers est appelé un hémistiche. Cela correspond au fait que la sixième syllabe doit être la fin d'un mot, et non le milieu d'un mot. Cela permet de réaliser éventuellement une courte pause et d'avoir le même rythme sur différents vers "longs". On trouve dans certains poèmes une rime réalisée à la césure.

Nous proposons ici un exemple de sonnet réalisé en alexandrins. Nous proposons un autre exemple dans notre article : Exemple de sonnet

là-bas, un couloir bleu. cela est si étrange,

ou si beau. on dirait qu’il y a un rond d’or

au fond. un être vole ; il est blanc c’est un ange,

et le chemin magique où le soleil s’endort.

 

des pieds nus foulent l’antre et se recouvrent d’or,

le vent trompeur flatte des muscles si avides,

l’homme, le visage caché sous des poils morts

et délaissés, scrute ce rond de ses yeux vides.

 

il marche doucement et entre sous la voûte,

son corps s’efface, se confondant à la route.

pour atteindre son but, il suivra un nuage.

 

la mer est infinie, le ciel ne tend de main,

pour toucher le soleil, il n’y a qu’un chemin

vers les astres endormis, il a pris le passage.

 

 

Soleil couchant

Partager cet article
Repost0

commentaires

??? 03/01/2021 10:41

Pouvons nous ajouter une strophe après avoir fini notre sonnet

Laoshi 04/01/2021 06:50

Si vous ajoutez une strophe, cela n'aura plus la structure typique du sonnet. Néanmoins, vous êtes libre de votre création, et pouvez vouloir être original et simplement vous inspirer du sonnet, sans en faire un.

?? 28/05/2020 15:42

Je ne comprend pas pourquoi vous dites que le dernier vers comporte 13 syllabes pour ma part j'en compte 12. De ce que j'ai appris le ES de astres fait partie dela même syllabes que le EN de endormis. Pourriez vous m'éclairer ?

Laoshi 29/05/2020 12:20

Oui, strictement, il faudrait prononcer le "e" de "astres" :
vers - les -zas - stre - zen - dor -mi = 7
mais j'aime votre façon de compter, et pour ce texte, gardez votre décompte, le rythme en sera meilleur.
Merci

overkiss 05/04/2020 12:35

votre poème est très beau et impressionnant
bravo !

Laoshi 06/04/2020 10:09

Merci !

juste llew 18/03/2020 11:14

je peut le prendre pour un devoir de français svp

Laoshi 20/03/2020 07:20

Vous ne pouvez pas le prendre en faisant croire que vous l'avez écrit. Cela s'appelle du plagiat, et c'est sanctionné par la loi.
Vous pouvez par contre le citer, y compris en entier, en disant d'où cela vient (et indiquer l'auteur, même si c'est un pseudonyme).
Dans votre devoir de français, pensez également à bien vous relire pour corriger l'orthographe et les conjugaisons.

quelqu'un 08/03/2020 16:25

c'est vraiment des alexandrins j'arrive pas à savoir je compte mais je trouve 14

Laoshi 21/03/2020 16:48

Bonjour, Il s'agit bien d'alexandrins. Néanmoins il est vrai que j'ai pris des libertés sur le dernier vers. Si l'on compte strictement, il y a 13 syllabes.
"astres endormis" = il y a là 5 syllabes à cause du pluriel. Il ne faut pas prononcer le ¨e¨ de ¨astres¨ pour retrouver les 12 syllabes sur tout le vers.
Ce n'est pas bien, c'est vrai. Je plaide coupable, mais:
- je l'ai écrit il y a bien trop longtemps pour envisager de le changer aujourd'hui
- au singulier, le sens change trop
- la poésie moderne a quelques souplesses
- je n'ai pas la prétention d'être un grand poète

Désolé pour cette approximation. Mais je suis très flatté que quelqu'un puisse remarquer une telle chose dans une de mes poésies. C'est un véritable honneur. Merci.

Laoshi 05/01/2020 15:09

Pour répondre à votre demande de titre, ce sonnet pourrait s'appeler : Le passage

Ben 29/10/2019 04:51

toi qui écrit se sonnet est ce que ca vient vraiment de toi ou c'est déja un poème connue

Laoshi 29/10/2019 14:55

Bonjour, oui, il est bien de moi ^^.
Merci de penser qu'il pourrait avoir été écrit par un poète connu, je suis flatté.

Pat8 22/02/2016 11:35

Qui a écrit ce sonnet ?

Laoshi 23/02/2016 10:02

Moi