Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 10:15

L’épreuve anticipée du bac de français (qui a lieu à la fin de l’année de première) contient une épreuve orale. Redoutée par les lycéens, il convient de suivre les recommandations du ministère pour bien la réussir. Nous vous en donnons ici les grandes lignes.

 

 A préparer :

Cette épreuve repose avant tout sur une bonne préparation. Il est nécessaire de bien connaître les textes et d’avoir lu toutes les œuvres qui ont été données par le professeur de français. C’est à partir de la liste de ces textes que le correcteur choisira le texte sur lequel l’élève sera interrogé et l’examinateur choisira une question à laquelle l’élève devra répondre (question portant sur le texte). Le texte peut en effet être un extrait figurant dans un de des groupements de textes, il peut également être un extrait étudié d’une œuvre qui a été étudiée en classe. Enfin, mais plus rarement, il peut être un extrait non étudié d’une œuvre étudiée en classe (dans ce dernier cas, le correcteur sera plus indulgent). La question porte, elle, sur un aspect essentiel du texte. Elle doit nécessairement être claire et ne comporter aucun terme technique. Enfin, elle impose une analyse précise du texte, mais pas forcément exhaustive.

 

 Lors de l’examen :

 

Temps de préparation :

L’élève a ensuite 30 minutes pour préparer sa réponse. 30 minutes, cela passe vite. L’élève n’a pas le temps d’écrire des phrases complètes. Cela est de toute façon déconseillé car il ne faut jamais lire pendant un oral, mais s’adresser directement à son auditoire. Noter simplement les idées, le plan, les éléments essentiels, l’élève commentera le tout pendant son oral.

 

L’exposé oral, ce qu’il ne faut pas oublier :

Pour l’exposé oral, l’élève devra lire son texte. L’examinateur a pour tâche de vérifier les points suivants : la compréhension du texte, le fait que l’élève réponde explicitement et pertinemment à la question avec des justifications et des références précises au texte, la perception de la singularité du texte, le recours à des outils pertinents d’analyse, la pertinence des éclairages contextuels apportés par l’élève et enfin la fluidité de son discours.

 

L’entretien oral, les objectifs :

Lors de l’entretien qui suit l’exposé, l’examinateur va vérifier la compréhension des questions qu’il pose à l’élève et la capacité à y répondre pertinemment. Il va vérifier les connaissances de l’élève concernant l’œuvre étudiée, l’objet d’étude (à travers le texte), du texte et du contexte culturel dans lequel il a été écrit. Il vérifiera également les liens établis entre le texte et les autres documents proposés, et enfin la culture personnelle.



 Lire aussi :
les épreuves du bac de français
Organisation de la dissertation
Le commentaire de texte
exemple de plan de dissertation
commentaire de texte : plan sur un texte d'Anna Gavalda
commentaire de texte : plan sur les Lettres persanes




 


Retour au sommaire

Partager cet article

commentaires